Un policier autrichien crie « Heil Hitler » : 9 mois avec sursis
Rechercher

Un policier autrichien crie « Heil Hitler » : 9 mois avec sursis

Le policier avait été dénoncé par un collègue qui avait assisté à la scène et a bénéficié d'une peine allégée

L'autoroute A4 au niveau de Nickelsdorf, à la frontière hongro-autrichienne, en Autriche, en avril 2010 (Crédit : My Friend / Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0)
L'autoroute A4 au niveau de Nickelsdorf, à la frontière hongro-autrichienne, en Autriche, en avril 2010 (Crédit : My Friend / Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0)

Un policier autrichien a été condamné jeudi à neuf mois de prison avec sursis pour avoir crié « Heil Hitler » à un automobiliste lors d’un contrôle routier, en avril à la frontière hongroise.

Le fonctionnaire, qui avait salué avec ces mots un automobiliste hongrois, a été reconnu coupable de violation de la loi contre les actes et propos à caractère nazi, un délit passible de jusqu’à dix ans d’emprisonnement.

Le policier, âgé de 29 ans, avait été dénoncé par un collègue qui avait assisté à la scène, le 27 avril au poste-frontière de Nickelsdorf (est).

L’avocat du prévenu a plaidé que son client avait formulé « une remarque certes idiote, mais pour rire, sans penser à mal ».

Le policier a bénéficié d’une peine allégée, le plancher pour ce délit étant fixé à un an. Adoptée en 1947, la loi autrichienne réprimant toute activité ou propos s’inspirant du nazisme est l’une des plus strictes d’Europe.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...