Un système israélien de laser intercepte plusieurs drones simultanément
Rechercher

Un système israélien de laser intercepte plusieurs drones simultanément

Rafael a déclaré que son système avait obtenu un taux de réussite de "100 % dans tous les scénarios testés" pour intercepter de drones

Un système de défense de drone développé par Israël a réussi à intercepter plusieurs cibles qui ont été abattues à l’aide d’un faisceau laser, a annoncé mercredi l’entreprise Rafael.

Le Drone Dome C-UAS de Rafael a été capable de pister et de frapper des petits drones qui manoeuvraient en vol, des cibles difficiles à atteindre.

« Le système a obtenu 100 % de réussite dans tous les scénarios testés », a déclaré Rafael dans un communiqué.

Le Drone Dome fournit une « détection efficace, une identification complète et une neutralisation des menaces multiples de micro et mini drones », pouvait-on lire dans le communiqué.

Dans une vidéo des tests, on pouvait voir un système installé sur un véhicule en train de frapper des cibles, dont des drones qui changeaient brusquement de direction. Au cours d’un test, trois drones volant en formation ont été abattus à la suite.

« Drone Dome est conçu pour traiter des menaces posées par des drones hostiles sur des sites militaires et civiles, en offrant des solutions avancées pour des forces en manœuvre et des installations militaires, de protection de frontières sensibles, mais aussi des cibles civiles comme des aéroports, des installations publiques, et d’autres sites qui pourraient être vulnérables à la menace croissante des drones terroristes criminels et terroristes », a déclaré l’entreprise.

Le système de défense du Drone Dome monté sur un véhicule. (Rafael – Advanced Defense Systems)

Rafael a souligné que son système peut non seulement abattre les drones avec son laser dans un « abattage dur », mais que le Drone Dome dispose aussi d’un système électronique sophistiqué qui permet aux opérateurs d’interférer avec les signaux d’un drone hostile pour prendre le contrôle de l’engin et le poser dans une interception « d’abattage doux ».

En 2018, le journal anglais British Daily Mail a rapporté que l’armée britannique avait utilisé le Drone Drome pour faire atterrir un drone suspect qui avait perturbé le trafic à l’aéroport de Gatwick à Londres pendant plus de 36 heures, bloquant des dizaines de milliers de passagers.

Six systèmes de défense Rafael ont été vendus au ministère britannique de la Défense pour un accord estimé à 20 million de dollars, selon le quotidien financier israélien Globes.

D’autres articles avaient ensuite expliqué que le Drone Dome n’avait pas été utilisé à Gatwick, puisque le système n’avait pas été livré à l’armée britannique.

En décembre 2019, les forces de sécurité israéliennes ont dévoilé des détails sur un autre nouveau système laser. Elles espèrent que le nouveau système les aidera à lutter contre le fléau des engins incendiaires lancés depuis la bande de Gaza et transportés par ballons, cerfs-volants et drones. Ces engins incendiaires ont déclenché d’innombrables incendies et brûlé de grandes surfaces de terre israéliennes depuis qu’ils ont commencé à être utilisés, il y a près de deux ans.

Le système vise à abattre les menaces dans le ciel avant qu’elles n’entrent dans le territoire israélien. Il a été développé pour la police et l’armée israélienne par trois ingénieurs du secteur privé qui ont travaillé avec des chercheurs de l’Université Ben Gurion, les départements technologiques de la police israélienne et Tsahal.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...