Un timbre à l’effigie du « Schindler anglais » Sir Nicholas Winton
Rechercher

Un timbre à l’effigie du « Schindler anglais » Sir Nicholas Winton

Le héros de la Shoah qui a sauvé des centaines d'enfants juifs de la Tchécoslovaquie occupée sera honoré en Grande-Bretagne

Le jeune Nicholas Winton pose avec une enfant sauvée. (Crédit : Menemsha Films)
Le jeune Nicholas Winton pose avec une enfant sauvée. (Crédit : Menemsha Films)

Le Royal Mail britannique a déclaré qu’il émettra un timbre en hommage à Sir Nicholas Winton, connu comme le « Schindler britannique ».

La décision suit une campagne lancée le mois dernier par le site britannique jewishnews.co.uk. Une pétition en ligne appelant à imprimer le timbre avait recueilli près de 106 000 signatures.

« Nous avons consulté la famille et nous sommes ravis de confirmer notre intention de faire figurer Sir Nicholas sur un timbre dans le cadre d’un événement de commémoration, sous réserve des autorisations nécessaires, en 2016 », a déclaré le Royal Mail lundi en réponse à la pétition publiée sur le site Change.org.

« L’un des objectifs des timbres du Royal Mail est d’honorer ceux qui ont fait des contributions importantes au Royaume-Uni, et chaque année, nous évaluons des centaines de candidats. Il est clair que Sir Nicholas Winton est un candidat valable », concluait le message.

Le Holocaust Educational Trust, l’Association des réfugiés juifs et Sir Mick Davis, qui présidait la Commission de l’Holocauste du Premier ministre David Cameron, ont soutenu la campagne.

La Royal Mail commissionne 12 nouveaux timbres chaque année. La reine doit donner l’approbation finale pour le timbre.

Winton est décédé le 1er juillet à l’âge de 106 ans.

Fils baptisé de parents juifs, Winton était un agent de change de 29 ans quand il est arrivé à Prague en décembre 1938. Il avait l’intention de partir en vacances en Suisse, mais a changé ses plans quand il a entendu parler de la crise des réfugiés en Tchécoslovaquie, qui venait d’être occupée par les nazis.

Au cours des neuf mois suivants, il a organisé huit trains pour transporter des centaines d’enfants, la grande majorité d’entre eux juifs, de Tchécoslovaquie vers la Grande-Bretagne où ils trouveraient refuge.

L’héroïsme de Winton était passé inaperçu jusqu’aux années 1980, lorsque sa femme a trouvé des preuves de ses actes de sauvetage.

La découverte a conduit à une réunion avec certains des enfants et à la production d’un documentaire. Winton a reçu de nombreux honneurs dans les dernières années de sa vie, y compris la chevalerie. L’an dernier, le gouvernement tchèque l’a fait venir à Prague à bord d’un avion militaire pour lui remettre la plus haute distinction du pays.

« Schindler » est une référence à l’industriel allemand Oskar Schindler, qui a sauvé environ 1 200 Juifs de l’Holocauste. Son histoire est racontée dans le film oscarisé « La Liste de Schindler » de Steven Spielberg.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...