Une athlète juive privée des JO de Berlin en 1936 s’éteint à 103 ans
Rechercher

Une athlète juive privée des JO de Berlin en 1936 s’éteint à 103 ans

Bien que Margaret Bergmann Lambert eut battu un record, le régime nazi l'avait disqualifiée des Jeux Olympiques pour "performances insuffisantes"

Margaret Bergmann Lambert. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Margaret Bergmann Lambert. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Margaret Bergmann Lambert, championne de saut en hauteur, qui avait été privée des Jeux Olympiques de Berlin en 1936, parce qu’elle était juive, s’est éteinte à New York à l’âge de 103 ans.

Sa nièce Doris Bergman a confirmé que Bergman Lambert est décédée mardi, rapporte le New York Times.

En juin 1936, un mois avant l’ouverture des Jeux Olympiques, Bergmann Lambert, alors citoyenne allemande qui s’appelait Gretel Bergmann, a remporté une rencontre face à l’un des meilleurs athlètes du saut en hauteur allemand, avec un saut de 1,60 mètre.

Ce record lui aurait permis de décrocher une médaille d’or.

Peu après sa victoire, qui a eu lieu au Adolf Hitler Stadium de Stuttgart, elle a reçu une lettre de la part de fonctionnaires nazis, lui indiquant qu’elle n’était pas qualifiée.

« Au regard de vos récentes performances, vous ne pouviez pas vous attendre à être sélectionnée dans l’équipe », lisait la lettre. Son record a été retiré des livres des records.

En 1937, Gretel Bergmann a pu obtenir les papiers nécessaires, lui permettant d’immigrer aux États-Unis. En 1938, elle épouse un autre réfugié allemand, Bruno Lambert, qui était un sprinter. Il est décédé en 2013.

Le couple laisse derrière lui deux fils, Glenn et Gary, deux petits-enfants et un arrière-petit-fils.

Mme Lambert a continué à concourir dans des événements d’athlétisme, mais seulement pour quelques années. Elle a remporté les championnats féminins de saut en hauteur et de lancer de poids en 1937 aux États-Unis, et à nouveau de saut en hauteur en 1938. Elle se préparait à intégrer l’équipe olympique américaine en 1940 quand la guerre a éclaté en Europe. Elle a alors consacré son énergie à faire venir ses parents d’Allemagne, avec succès.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...