Une voiture fonce sur 2 policiers près de Jérusalem dans une possible attaque terroriste
Rechercher

Une voiture fonce sur 2 policiers près de Jérusalem dans une possible attaque terroriste

La police recherche le chauffeur qui s'est enfui après avoir blessé les agents de police au poste de contrôle d’al-Zaim

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les forces israéliennes de sécurité à l'endroit où trois soldats ont été blessés dans une attaque à la voiture-bélier, près de Dolev, en Cisjordanie, le 3 mai 2016 (Flash90)
Les forces israéliennes de sécurité à l'endroit où trois soldats ont été blessés dans une attaque à la voiture-bélier, près de Dolev, en Cisjordanie, le 3 mai 2016 (Flash90)

Un agent de la police des frontières et un officier de la police israélienne ont été légèrement blessés lorsque leurs véhicules ont été percutés par une voiture près d’un poste de contrôle à l’extérieur de Jérusalem, selon les autorités.

La police a déclaré qu’elle enquêtait sur la cause des accidents à l’intersection d’al-Zaim, entre Jérusalem et l’implantation de Maale Adumim, pour déterminer si l’incident était un acte délibéré dans le cadre d’une attaque terroriste.

Les deux hommes, tout les deux âgés d’une quarantaine d’années, ont reçu les premiers soins sur les lieux de l’incident par les secouristes du Magen David Adom, a annoncé un porte-parole de l’organisation.

Le véhicule s’est approché du point de contrôle « rapidement, en provenance du quartier a-Tur de Jérusalem et roulant à contre-sens », a déclaré la police.

Quand il a vu que la police des frontières avait mis en place un barrage routier, le conducteur a percuté une première fois une voiture de police puis a foncé sur une jeep d’un agent de la police des frontières, a indiqué la police.

Puis la voiture a accéléré et est parti.

Les policiers passent la zone au peigne fin pour localiser le véhicule et ses occupants.

« A ce stade, toutes les motivations à l’origine de l’incident sont en cours d’examen », a indiqué la police dans un communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...