USA : malgré les prédictions, la population juive a augmenté de 10 % en 7 ans
Rechercher

USA : malgré les prédictions, la population juive a augmenté de 10 % en 7 ans

Selon une nouvelle enquête, les 7,5 millions de Juifs américains sont plus âgés, plus blancs et plus libéraux que l'ensemble du pays, et les Juifs y sont plus nombreux qu'en Israël

Un jeune garçon porte un panneau représentant une colombe de la paix avec d'autres élèves d'une école juive pendant le défilé Celebrate Israel à New York, le dimanche 1er juin 2014. (AP Photo/John Minchillo)
Un jeune garçon porte un panneau représentant une colombe de la paix avec d'autres élèves d'une école juive pendant le défilé Celebrate Israel à New York, le dimanche 1er juin 2014. (AP Photo/John Minchillo)

NEW YORK (JTA) – Au cours des sept dernières années, la population juive américaine a augmenté de 10 %.

Il s’agit d’une population majoritairement libérale, de niveau universitaire et majoritairement blanche. Et elle ne rajeunit pas.

Ces données proviennent d’une nouvelle estimation de la population juive américaine des 48 États contigus des États-Unis, publiée par le Steinhardt Social Research Institute de l’Université Brandeis. Le centre a publié des études similaires en 2012 et 2015.

« Le cynisme à l’égard du judaïsme américain, et cette croyance que nous sommes une population en déclin, que nous sommes une population en voie de disparition, est incorrect », a déclaré Leonard Saxe, directeur du Centre Steinhardt. « La prophétie du Juif en voie de disparition ne s’est pas réalisée. »

L’étude est basée sur des données recueillies à partir d’environ 150 enquêtes indépendantes qui ont échantillonné environ 234 000 adultes, dont 5 300 Juifs. Chaque estimation de l’étude est accompagnée d’une marge d’erreur. Par exemple, l’étude estime la population juive totale à 7,5 millions d’habitants, mais elle pourrait osciller entre 7, 1 millions et 7,8 millions.

L’étude a également réparti le nombre de Juifs par âge, origine raciale, niveau d’instruction et situation géographique, entre autres facteurs.

Voici cinq choses clés à savoir sur les Juifs des États-Unis en 2019.

Il y a 7,5 millions de Juifs aux Etats-Unis

L’étude a révélé qu’en 2018, il y avait environ 7,5 millions de Juifs dans les États-Unis contigus (et, pour être honnête, il n’y en a probablement pas énormément en Alaska et à Hawaï).

Cela ne représente qu’environ 2 % de la population américaine, mais c’est suffisant pour faire des États-Unis le foyer de la plus grande communauté juive du monde. Selon de récentes statistiques gouvernementales, Israël compte 6,7 millions de Juifs.

Les personnes qui disent que leur religion est juive représentent environ 1,8 % de tous les adultes américains, soit 4,4 millions de personnes, selon l’étude. Il y a environ 1,5 million d’adultes supplémentaires qui « se considèrent juifs selon leurs antécédents et d’autres critères ». Et il y a 1,6 million d’enfants juifs élevés aux Etats-Unis.

Des membres et des sympathisants de la communauté juive se rassemblent pour une veillée aux chandelles en souvenir des personnes tuées lors de la fusillade qui a eu lieu le 27 octobre 2018 à la synagogue Tree of Life de Pittsburgh, devant la Maison Blanche à Washington, DC. (ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP)

Ces chiffres sont en hausse par rapport à l’enquête de 2012, qui a fait état de 6,8 millions de Juifs au total aux États-Unis. Et le nombre de Juifs qui ne se définissent pas par leur religion a grimpé en flèche, passant d’environ 1 million à environ 1,5 million. M. Saxe a déclaré qu’une partie de cette augmentation importante était due à la croissance globale de tous les Américains sans religion.

« Il est maintenant plus acceptable de dire, si vous n’êtes pas un Juif religieux, que vous êtes un Juif sans religion », dit Saxe. « Un plus grand nombre de personnes, en particulier les jeunes qui ne pratiquent pas la religion de leurs parents, n’ont aucune religion, mais cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas impliqués ou qu’ils ne le deviennent pas davantage à l’âge adulte ».

Plus d’un Juif sur 10 n’est pas blanc

Alors que les États-Unis se diversifient de plus en plus, la communauté juive ne semble pas emboîter le pas.

En 2010, le US Census Bureau a constaté que 63 % du pays était de race blanche non hispanique. En 2019, ce chiffre se situait autour de 60 %. Et d’ici 2045, on prévoit que les Blancs soient une minorité dans le pays.

Des participants à un groupe de réflexion organisé par la Jews of Color Field Building Initiative à Berkeley, en Californie. (Autorisation/Jews of Color Field Building Initiative)

Parallèlement, les chiffres dans la communauté juive est demeuré stable. En 2019 et lors des deux enquêtes précédentes, le pourcentage de Juifs américains de race blanche s’est maintenu à environ 89 %, bien que ce pourcentage soit plus élevé chez les jeunes Juifs. Parmi les Juifs âgés de 18 à 24 ans, l’étude a révélé que 14 % s’identifiaient comme non blancs ou hispaniques.

Parmi les 11 % de Juifs américains qui ne sont pas blancs, 2 % sont noirs, 5 % sont hispaniques et 4 % appartiennent à une autre ethnie.

La région qui compte le plus grand nombre de Juifs non blancs (ainsi que de Juifs en général) est New York, où vivent près de 140 000 Juifs de couleur. Le comté de Los Angeles compte près de 100 000 habitants, tandis que les 33 000 Juifs de couleur de Miami représentent la moitié de la population juive de la ville de Floride.

Les Juifs américains sont disproportionnellement âgés

La jeunesse juive est peut-être plus diversifiée, mais ils représentent un plus petit pourcentage de la population juive dans son ensemble.

Aux États-Unis, 20,6 % de la population a 65 ans ou plus. Parmi les Juifs, ce chiffre est de 26 %. Et alors que 45,8 % de tous les Américains sont âgés de 18 à 44 ans, ce chiffre est de 41 % chez les Juifs. Dans ce groupe, 10,5 % des Juifs ont entre 18 et 24 ans.

Les personnes âgées de 65 ans et plus représentent plus du quart de la population juive des États-Unis. (Jeffrey Greenberg/Getty Images via JTA)

Parmi les États à forte population juive, la Floride (ce qui n’est peut-être pas surprenant) comptait la plus grande proportion de personnes âgées – un tiers de ses Juifs ont 65 ans et plus. Inversement, l’État de l’Utah est celui qui compte la plus forte proportion de jeunes de 18 à 24 ans, avec 15 % de Juifs dans cette tranche d’âge.

Notamment, l’étude a révélé que même si la population juive a augmenté dans l’ensemble, le nombre d’enfants élevés comme juifs est demeuré stable depuis 2012, soit 1,6 million. Saxe a dit qu’il est difficile de déterminer le nombre exact d’enfants juifs parce qu’il est difficile de déterminer précisément qui est considéré comme étant élevé comme Juif.

Les Juifs sont libéraux et votent pour les démocrates

Avant 2020, les politiciens devraient garder à l’esprit qu’à travers la mosaïque des États rouges et bleus, les Juifs sont des fervents progressistes et soutiennent surtout le Parti démocrate.

51 % des Juifs de tout le pays s’identifient comme démocrates, contre 34 % pour tous les Américains. Et 17 % des Juifs sont républicains, contre un quart de l’ensemble des Américains.

Il y a plus de deux fois plus de libéraux juifs (42 %) que de conservateurs juifs (20 %). Les modérés représentent 37 % des Juifs. Dans l’ensemble, 38 % des Américains se disent conservateurs et 24 % libéraux.

Alexandria Ocasio-Cortez (G) participe à l’allumage d’une bougie lors d’une célébration de Hanoukka, le 9 décembre 2018. ( Jews for Racial & Economic Justice/Twitter)

Il n’y a pas d’État où il y a plus de Juifs républicains que de Juifs démocrates, bien que le Mississippi s’en approche. Environ 33,4 % des Juifs du Mississippi s’identifient comme républicains, tandis que 35,8 % s’identifient comme démocrates. Près de 32 % des Juifs du Wyoming s’identifient également comme républicains.

Washington, D.C., a le pourcentage le plus élevé de Juifs démocrates (70 %), suivi des États du Maryland (57 %), de la Californie (55 %) et de l’Oregon (54 %).

New York reste la capitale juive de l’Amérique, le Wyoming, pas tant que ça

L’État qui compte de loin la plus grande population juive reste New York, avec 1,5 million d’habitants, soit un Juif américain sur cinq. Le Wyoming a le moins de Juifs parmi les états avec 2 200 personnes.

La ville de New York compte également la plus importante population juive en tant que région métropolitaine. Si l’on inclut les banlieues du New Jersey, il y a 1,8 million de Juifs dans et autour de la Grande Pomme. Dans la ville de New York, les Juifs sont concentrés à Brooklyn et à Manhattan, qui totalisent 678 000 Juifs sur une population totale de 4,2 millions, soit une proportion de 16 %.

Des juifs ultra-orthodoxes dans le quartier de Brooklyn à New York. (Crédit : Mendy Hechtman / Flash90)

Dans tout le pays, 91 % des Juifs américains vivent dans les 40 plus grandes régions métropolitaines. Derrière New York, les régions les plus peuplées de Juifs sont Los Angeles (570 000), le sud-est de la Floride (500 000), Chicago (340 000) et Boston (265 000).

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...