Israël en guerre - Jour 258

Rechercher

USA: Vente d’un système antimissile de 15 milliards de $ à l’Arabie saoudite

L'administration a refusé de céder aux pressions des membres du Congrès concernant l'assassinat sauvage du journaliste saoudien Khashoggi, basé aux Etats-Unis

A titre d'illustration. Des soldats allemands affectés à l'escadre 1 de défense aérienne et antimissile sol-air déclenchent un tir du système Patriot sur l'installation de tir de missiles de l'OTAN, à Chania, en Grèce, le 8 novembre 2017. Le géant américain de la défense Lockheed Martin déclare que la société livrera son système antimissile Patriot à l'Arabie Saoudite et que le royaume est en passe de devenir le deuxième client international, après les Emirats arabes unis, pour l'acquisition de son système THAAD. (Sebastian Apel/ Département américain de la Défense, via AP)
A titre d'illustration. Des soldats allemands affectés à l'escadre 1 de défense aérienne et antimissile sol-air déclenchent un tir du système Patriot sur l'installation de tir de missiles de l'OTAN, à Chania, en Grèce, le 8 novembre 2017. Le géant américain de la défense Lockheed Martin déclare que la société livrera son système antimissile Patriot à l'Arabie Saoudite et que le royaume est en passe de devenir le deuxième client international, après les Emirats arabes unis, pour l'acquisition de son système THAAD. (Sebastian Apel/ Département américain de la Défense, via AP)

L’Arabie saoudite achètera un système de missiles d’une valeur de 15 milliards de dollars au géant américain de la défense Lockheed Martin, a déclaré mercredi à Reuters un porte-parole du Département d’État américain.

La finalisation de l’accord par Washington s’est accompagnée d’un appel téléphonique entre le président américain Donald Trump et le roi saoudien Salman, a indiqué l’agence de presse.

Les parties ont signé l’achat de 44 terminaux de défense de zone à haute altitude (Terminal High Altitude Area Defense – THAAD), de missiles et de matériel connexe, ce lundi.

L’accord, en cours d’élaboration depuis décembre 2016, semblait menacé, à la suite de pressions du Congrès en faveur d’un déclassement des liens américains avec l’Arabie saoudite, après que la CIA a conclu que le prince héritier Mohammed Ben Salmane avait ordonné le meurtre sauvage du journaliste américain Jamal Khashoggi, dans son consulat à Istanbul, en octobre.

Mais Trump s’est néanmoins tenu aux côtés de Riyad, suggérant, pour défendre sa politique, qu’Israël serait confronté à d’importantes difficultés régionales au Moyen Orient sans la présence stabilisatrice de Riyad.

« Si vous prenez le cas d’Israël, Israël aurait de gros problèmes sans l’Arabie saoudite », a dit M. Trump. « Alors, qu’est-ce que ça veut dire, Israël va partir ? Vous voulez qu’Israël parte ? Nous avons un allié très important : l’Arabie Saoudite ».

Plus tôt ce mois-ci, dans les premières déclarations publiques d’Israël sur l’assassinat de Khashoggi, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré que bien que ce meurtre soit « horrible », il était indispensable de préserver la stabilité dans le royaume arabe.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.