Val-d’Oise : Violente agression au domicile d’un couple juif
Rechercher

Val-d’Oise : Violente agression au domicile d’un couple juif

La victime, conduite à l'hôpital, a assuré que l'agression n'était pas à caractère antisémite mais crapuleuse ; les cinq individus voulaient lui racketter des montres de luxe

Capture d’écran de l’agression qui a eu lieu au domicile d’un couple juif le vendredi 22 janvier 2021 à Montmagny, dans le Val-d'Oise. (Crédit : Twitter)
Capture d’écran de l’agression qui a eu lieu au domicile d’un couple juif le vendredi 22 janvier 2021 à Montmagny, dans le Val-d'Oise. (Crédit : Twitter)

Un couple juif de Montmagny, dans le Val-d’Oise, a été agressé à son domicile vendredi dernier vers 16h30, a rapporté Le Parisien. Cinq individus se sont fait passer pour des agents ERDF et ont, avec violence, réclamé de l’homme qu’il leur remette des montres de luxe. Selon le BNVCA, les agresseurs d’origine nord-africaine étaient âgés de 18 à 20 ans. Ils étaient armés de différentes armes dont une arme de poing et une matraque. Un cousin était présent au domicile des deux victimes et ils se préparaient tous les trois pour Shabbat.

Selon Le Parisien, l’homme s’est débattu et a finalement réussi à mettre en fuite ses cinq agresseurs. Il a été conduit à l’hôpital, présentant des ecchymoses et des plaies sur le crâne et le visage. Son épouse n’a pas été blessée.

Il a insisté sur le fait que l’agression était « à motif crapuleux » et n’avait, selon lui, pas de caractère antisémite.

« On fait toujours très attention à ce qui arrive à chaque Juif de France. Il ne s’agit pas, a priori, d’une attaque antisémite. La victime ne se souvient pas de propos ou d’insultes en ce sens », a expliqué René Taïeb, président de l’union des communautés juives du Val-d’Oise.

« La victime avait déjà subi un cambriolage », a-t-il ajouté. « Les malfaiteurs semblent avoir ciblé cette famille pour lui dérober des montres, ce qui était une mauvaise information. C’est une agression qui choque, et pas uniquement parce qu’il s’agit d’une famille juive. Cela aurait pu être très dangereux. »

Une vidéo des faits, filmée par le système de vidéosurveillance installé dans le salon du couple, a été publiée sur les réseaux sociaux, provoquant la colère du responsable communautaire.

La victime a elle assuré avoir confiance en la police d’Enghien, en charge de l’enquête, pour retrouver les coupables.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...