Israël en guerre - Jour 253

Rechercher
Reportage

Visite de la plus grande usine de roquettes découverte jusqu’à présent à Gaza

L'armée a emmené les journalistes sur de multiples sites situés à Bureij, sur et sous la route Salah a-Din, où du propergol, des explosifs et des missiles étaient fabriqués et stockés

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

  • Un entrepôt du Hamas utilisé pour fabriquer des pièces détachées de roquettes à à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)
    Un entrepôt du Hamas utilisé pour fabriquer des pièces détachées de roquettes à à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)
  • Un soldat garde l'entrée d'un laboratoire souterrain de fabrication de propergol à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)
    Un soldat garde l'entrée d'un laboratoire souterrain de fabrication de propergol à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)
  • Le colonel Or Vollozinsky, commandant the de la 188e Brigade, montre l'entrée d'un tunnel menant à un laboratoire de fabrication de propergol aux journalistes à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)
    Le colonel Or Vollozinsky, commandant the de la 188e Brigade, montre l'entrée d'un tunnel menant à un laboratoire de fabrication de propergol aux journalistes à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)
  • L'entrée d'un tunnel dans un entrepôt du Hamas utilisé pour fabriquer des pièces détachées de roquette à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)
    L'entrée d'un tunnel dans un entrepôt du Hamas utilisé pour fabriquer des pièces détachées de roquette à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)
  • Un dépôt de roquettes à longue portée à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)
    Un dépôt de roquettes à longue portée à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)
  • La route de Salah a-Din à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)
    La route de Salah a-Din à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)
  • Une grosse explosion  à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)
    Une grosse explosion à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)
  • Un dépôt de roquettes à longue portée du Hamas à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)
    Un dépôt de roquettes à longue portée du Hamas à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)
  • Un entrepôt du Hamas servant à fabriquer des pièces détachées de roquette à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)
    Un entrepôt du Hamas servant à fabriquer des pièces détachées de roquette à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)

BUREIJ, Bande de Gaza – L’armée israélienne a découvert lundi, le long et sous la principale autoroute nord-sud de la bande de Gaza, l’endroit où le groupe terroriste islamiste palestinien du Hamas fabriquait ses roquettes à longue portée, utilisées pour attaquer les villes israéliennes ces dernières années.

Les troupes de la 188e Brigade des blindés et de la Brigade d’infanterie Golani, qui, ces dernières semaines, ont mené des opérations dans le camp de Bureij dans le centre de Gaza, ont découvert ce que l’armée israélienne a qualifié de « bastion terroriste de fabrication d’armes ».

Selon l’armée, ces sites du Hamas, qui se trouvent le long de la route de Salah a-Din à Bureij, sur une section courant environ sur un kilomètre et demi, constituent la plus grande usine de production de roquettes découverte à ce jour dans la bande.

Les médias israéliens et notamment le Times of Israel ont pu visiter plusieurs structures de cette usine, lundi – notamment un laboratoire de fabrication de détonateurs de roquette et un entrepôt de stockage de pièces détachées servant à fabriquer des projectiles.

Des structures qui se trouvent toutes aux abords directs de la route de Salah a-Din, qui avait été utilisée, au début de la guerre, comme couloir humanitaire pour les Palestiniens du nord de la bande en exil vers le sud.

Le colonel Or Vollozinsky, commandant de la 188e Brigade, a indiqué que secteur est « une chaîne d’activités terroristes… sur la principale route et sous les habitations des civils ».

La route de Salah a-Din à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)

Une dizaine d’entrées de tunnel ont été retrouvées dans le secteur ainsi que le quartier-général du Bataillon al-Bureij du Hamas, qui a été récemment capturé par les forces de Vollozinsky.

A l’intérieur d’un bâtiment à l’apparence banale, les militaires ont découvert ce qui paraissait être une salle d’attente ornée de divans, avec des toilettes et dans une pièce adjacente, un escalier menant dans un tunnel.

Et dans ce dernier qui descend à environ 20 mètres de profondeur, les forces ont trouvé un grand atelier de fabrication de produits chimiques qui ont utilisés pour créer des explosifs et des moteurs de roquettes, a continué Vollozinsky.

Le colonel Or Vollozinsky, commandant the de la 188e Brigade, montre l’entrée d’un tunnel menant à un laboratoire de fabrication de propergol aux journalistes à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)

Montrant un sac contenant un produit chimique qui est utilisé par le Hamas pour fabriquer du propergol, Vollozinsky a indiqué que les soldats avaient trouvé des centaines de sacs similaires dans le laboratoire souterrain où le Hamas « a fabriqué un grand nombre d’explosifs pour les roquettes destinées à être tirées en Israël ».

Il a déclaré que le laboratoire souterrain avait aussi mené à d’autres tunnels localisés dans le secteur et que ce site avait probablement été construit sur plusieurs années. « Construire une telle usine nécessite beaucoup de temps ; le Hamas est parvenu à obtenir ce résultat sur une longue période », a noté Vollozinsky.

Alors que The Times of Israel lui demandait si l’armée israélienne avait obtenu des informations sur le site avant l’incursion terrestre, Vollozinsky a répondu que les forces israéliennes avaient eu des renseignements sur la zone de manière plus générale, sans avoir connaissance de la localisation exacte de ces souterrains.

« Pour trouver les tunnels, il faut un peu de travail mais après trois mois, nous avons gagné de l’expérience et nous savons dorénavant où regarder. Nous avons eu des informations sur une usine stratégique du Hamas qui se trouvait dans le périmètre », a-t-il expliqué.

Le colonel Or Vollozinsky, commandant de la 188e Brigade, s’exprime devant les journalistes à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)

Autre site que les journalistes ont été en mesure de visiter, celui d’un entrepôt où se trouvaient des machines lourdes qui étaient utilisées par le Hamas pour fabriquer des roquettes à longue portée ainsi que d’autres armements, notamment des mortiers et des explosifs.

A l’intérieur de l’entrepôt, une nouvelle entrée de tunnel dotée d’un ascenseur. Selon Tsahal, le tunnel est relié à tout un réseau souterrain qui était emprunté par le Hamas pour déplacer ses armes dans toute la bande de Gaza.

L’entrée d’un tunnel dans un entrepôt du Hamas utilisé pour fabriquer des pièces détachées de roquette à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)

Dernier site que l’armée a fait découvrir aux journalistes, un dépôt de roquette à longue portée – en surface et souterrain – où étaient entreposés les missiles, une fois terminés.

De nombreuses roquettes d’une portée de 120 kilomètres – ce qui est suffisant pour atteindre tout le centre du territoire israélien – ont été trouvées à l’intérieur de la structure.

Un dépôt de roquettes à longue portée à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)

A côté des roquettes, une entrée de tunnels inhabituellement grande qui, selon les officiels militaires, permettait à ces roquettes massives d’être déplacées et stockées en souterrain.

Le commandant de la Brigade Golani, le colonel Yair Palai, dont les forces ont aidé à découvrir cette usine de production, a précisé que Tsahal procédait actuellement à la démolition de tous ces sites.

Le commandant de la Brigade Golani, le colonel Yair Palai, s’exprime devant les journalistes à Bureij, dans le centre de Gaza, le 8 janvier 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)

« C’est là qu’on voit l’importance des manœuvres terrestres », a expliqué Palai.

« Parce qu’il faut arriver jusqu’ici, il faut y entrer, il faut comprendre ce qui se passe et le démolir en totalité, il faut s’assurer qu’il ne restera rien – pas une seule roquette susceptible d’atteindre [le Kibboutz] Kfar Aza [à proximité de la frontière avec Gaza], pas une seule roquette susceptible d’atteindre Tel Aviv ou un autre endroit, quel qu’il soit ».

Palai a souligné qu’il pouvait y avoir encore des tirs de roquettes en direction d’Israël alors même que Tsahal vient à bout des Bataillons du Hamas mais « pour nous, arriver jusqu’ici, nous occuper de ces usines et les détruire est crucial, important ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.