Watergen va vendre des unités « eau-air » à une firme émiratie et à la région
Rechercher

Watergen va vendre des unités « eau-air » à une firme émiratie et à la région

Le partenariat avec la multinationale Al Dhara ciblera le secteur agricole, les bureaux et les immeubles d'habitation, les hôtels et les installations industrielles, selon Watergen

Le président et directeur général de Watergen, Michael Mirilashvili, et Khadim Al Darei, vice-président et co-fondateur d'Al-Dahra à Abou Dhabi, le 25 novembre 2020 (Autorisation)
Le président et directeur général de Watergen, Michael Mirilashvili, et Khadim Al Darei, vice-président et co-fondateur d'Al-Dahra à Abou Dhabi, le 25 novembre 2020 (Autorisation)

La startup Watergen a déclaré dimanche avoir signé un partenariat stratégique avec la société émiratie Al Dahra pour exporter les solutions israéliennes aux EAU et à d’autres pays de la région.

L’accord a été signé mercredi dernier à Abou Dhabi par le président et le directeur général de Watergen, Michael Mirilashvili, et Khadim Al Darei, vice-président et co-fondateur d’Al Dahra.

Le partenariat concernera divers secteurs, notamment l’agriculture, les bureaux et les immeubles d’habitation, les hôtels et les installations industrielles, a annoncé Watergen dans un communiqué.

Les deux parties avaient signé un protocole d’accord en Israël en octobre, lorsqu’une délégation de haut rang de cadres d’Al Dahra s’était rendue dans ce pays.

Une personne prend de l’eau d’un générateur Watergen à Boukhara, en Ouzbékistan. (Capture d’écran : YouTube )

« Avec cet accord, nous montrons à nos deux nations, à la région et au monde ce qui est possible avec la paix », a déclaré M. Mirilashvili dans le communiqué.

Israël et les EAU ont normalisé leurs relations en septembre, tout comme Israël et Bahreïn, ouvrant ainsi la voie à des relations commerciales ouvertes dans lesquelles la technologie jouera un rôle clé.

Watergen a développé une technologie brevetée qui permet de produire de l’eau potable de manière rentable en termes de consommation d’énergie. Elle utilise une série de filtres pour purifier l’air. Après que l’air a été aspiré et refroidi pour en extraire l’humidité, l’eau qui se forme est traitée et transformée en eau potable propre. La technologie utilise un échangeur de chaleur en plastique plutôt qu’en aluminium, ce qui permet de réduire les coûts ; elle comprend également un logiciel propriétaire permettant de faire fonctionner les appareils.

Les températures et l’humidité élevées des EAU sont des conditions idéales pour les appareils de Watergen, qui peuvent produire jusqu’à 5 000 litres d’eau potable par jour, a expliqué la société dans le communiqué.

Al Dahra est une multinationale basée à Abou Dhabi, spécialisée dans l’agroalimentaire et la culture, la production et le commerce d’aliments pour animaux et d’autres produits alimentaires, ainsi que dans la gestion de bout en bout de la chaîne d’approvisionnement. Au service d’une clientèle mondiale dans les secteurs public et privé, et avec un effectif de 5 000 employés, l’entreprise est présente dans plus de 20 pays et dessert plus de 45 marchés.

En janvier, le produit GENNY de Watergen a remporté le prix de l’efficacité énergétique de l’année dans le cadre des 2020 Smart Home Mark of Excellence Awards au CES de Las Vegas.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...