Israël en guerre - Jour 194

Rechercher

Yoav Gallant se rend à Bakou pour rencontrer le président azerbaïdjanais

Alors que les liens se renforcent, la visite du ministre de la Défense est la dernière d'une série de réunions de haut niveau avec un allié clé à la frontière nord de l'Iran

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le ministre de la Défense Yoav Gallant arrivant à la Knesset, à Jérusalem, le 27 mars 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre de la Défense Yoav Gallant arrivant à la Knesset, à Jérusalem, le 27 mars 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre de la Défense, Yoav Gallant, doit se rendre à Bakou mercredi soir pour rencontrer le président et le ministre de la Défense de l’Azerbaïdjan.

Cette visite de deux jours est la dernière expression publique des liens en pleine expansion entre les deux pays. Selon le ministère de la Défense, il se concentrera sur le renforcement des liens stratégiques dans « la diplomatie, la sécurité et la technologie ».

« Cela comprend l’élargissement de la défense et de la coopération industrielle entre les pays », lit-on dans un communiqué du ministère.

En plus du président Ilham Aliyev et du ministre de la Défense Zakir Hasanov, Gallant rencontrera également le chef du Service national des frontières Elchin Guliyev et d’autres hauts responsables de la Défense. Son chef de cabinet, Shachar Katz, le secrétaire militaire Guy Markizeno et le directeur du bureau politico-militaire du ministère, Dror Shalom, l’accompagneront.

La visite de Gallant survient deux jours après que Bakou a annoncé avoir arrêté un ressortissant afghan de 23 ans soupçonné d’avoir planifié une attaque contre l’ambassade d’Israël.

Israël développe publiquement ses relations bilatérales avec l’Azerbaïdjan, un pays à majorité chiite étroitement allié à la Turquie qui a vu son partenariat avec l’État juif s’épanouir.

Le président Isaac Herzog, à gauche, aux côtés du président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, à Bakou, le 30 mai 2023. (Crédit : Haïm Zach/GPO)

En mars, le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères Jeyhun Bayramov a ouvert la toute première ambassade de Bakou en Israël.

Le président Isaac Herzog s’est rendu en Azerbaïdjan en mai, lorsqu’il a discuté de la menace iranienne et des relations bilatérales.

Israël est l’un des principaux fournisseurs d’armes de l’Azerbaïdjan. Selon l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm, Israël a fourni 69 % des principales importations d’armes de Bakou pour la période 2016-2020, ce qui représente 17 % des exportations d’armes de Jérusalem pour cette période.

Israël a intensifié ses livraisons d’armes à l’Azerbaïdjan pendant le conflit du Haut-Karabakh en 2020. L’Azerbaïdjan est sorti vainqueur de cette guerre de six semaines avec l’Arménie, qui a coûté la vie à plus de 6 000 soldats et a permis à Bakou de reprendre le contrôle des territoires contestés.

Ce n’est un secret pour personne que la localisation de l’Azerbaïdjan à la frontière nord de l’Iran et le fait qu’Israël achète plus de 30 % de son pétrole à Bakou constituent les deux piliers des relations entre les deux pays.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.