Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

10 élus US : Le Hamas doit être éradiqué, l’assaut visait à saborder l’accord israélo-saoudien

Les législateurs avertissent Téhéran que la guerre de Gaza atteindra ses portes si le Hezbollah attaque, et envisagent une paix régionale après la victoire israélienne

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le sénateur Lindsey Graham s'exprimant lors d'une conférence de presse aux côtés de neuf autres sénateurs américains dans un hôtel de Tel Aviv, le 22 octobre 2023. (Crédit : Capture d'écran)
Le sénateur Lindsey Graham s'exprimant lors d'une conférence de presse aux côtés de neuf autres sénateurs américains dans un hôtel de Tel Aviv, le 22 octobre 2023. (Crédit : Capture d'écran)

À la tête d’une délégation bipartisane du Sénat américain composée de cinq républicains et de cinq démocrates en Israël, le sénateur républicain de Caroline du Sud Lindsey Graham a déclaré lors d’une conférence de presse dimanche que « la destruction du Hamas n’est pas négociable », menaçant d’ouvrir un front de guerre aux frontières de l’Iran si ce dernier décidait d’élargir la guerre actuelle à Gaza.

« Qu’est-ce qu’on y gagne ? La destruction de l’organisation terroriste, retrouver la paix perdue par le peuple israélien, donner l’espoir perdu par le peuple palestinien et la fin d’un conflit entre Arabes et Israéliens qui rendrait le monde meilleur « , a déclaré Graham à Tel Aviv.

Les sénateurs, qui avaient initialement prévu de se rendre dans la région pour promouvoir la normalisation israélo-saoudienne, ont souligné qu’ils avaient une vision positive de la région après la destruction du groupe terroriste palestinien.

« Comment cela se termine-t-il ? Israël prospère, ils survivent, le Hamas est détruit, le peuple palestinien a une vie meilleure. »

Le 7 octobre, le Hamas a lancé son brutal assaut de masse contre Israël, tuant plus de 1 400 personnes, pour la plupart des civils massacrés chez eux ou lors d’un festival de musique près de la frontière de Gaza, et prenant en otage au moins 222 personnes.

Le groupe américain a rencontré le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane samedi et l’a exhorté à offrir des fonds pour soutenir la population de Gaza jusqu’à ce que le Hamas soit détruit. Ils ont également rencontré des familles d’otages pris par le Hamas.

Des sympathisants israéliens montrant des pancartes avec les visages et les noms des personnes prises en otage et détenues à Gaza, lors d’une manifestation à Trafalgar Square, à Londres, le 22 octobre 2023. (Crédit : Frank Augstein/AP Photo)

Graham s’est dit convaincu que l’Iran, par l’intermédiaire du Hamas, avait tenté d’empêcher la paix entre Israël et l’Arabie saoudite : « Mon but est qu’ils échouent. »

Chris Coons, démocrate du Delaware, a également déclaré que les accords d’Abraham et les progrès vers la normalisation expliquaient le timing de l’attaque du Hamas.

Graham a ajouté que 10 % des membres du Sénat américain se trouvent actuellement en Israël « parce que nous nous sentons concernés (…) ». « Je viens ici parce que j’aime Israël. Je ne déteste pas les Palestiniens. Je déteste le Hamas. »

Graham a également adressé une sévère mise en garde à Téhéran : « Nous sommes ici aujourd’hui pour dire à l’Iran : ‘Nous vous observons. Si cette guerre prend de l’ampleur, elle viendra dans votre jardin. Il n’y aura pas deux fronts, il y en aura trois. »

« Si ces otages innocents sont massacrés, je tiendrais l’Iran pour responsable, car il aurait pu l’empêcher s’il l’avait voulu. L’idée que cela s’est produit sans l’implication de l’Iran est risible », ajoute Graham. « Pour que l’Iran échoue, le Moyen-Orient doit s’unir, marcher vers la lumière et s’éloigner des ténèbres. »

S’exprimant après Graham, le sénateur démocrate du Maryland, Ben Cardin, est d’accord pour dire « qu’en fin de compte, le Hamas doit être éradiqué ». Il ajoute que « nous devons être attentifs aux innocents pris dans cette toile ».

« Il n’y a pas d’avenir pour les Palestiniens avec le Hamas », affirme Cardin.

« Le Hamas déteste le peuple juif et ne se soucie pas du peuple palestinien », a déclaré Jack Reed, sénateur démocrate du Rhode Island.

Le républicain Dan Sullivan, de l’Alaska, a mis en garde les pays qui accueillent et financent le Hamas contre le Qatar, un allié des États-Unis, en leur disant qu’ils « doivent se mettre au diapason ».

Le chef de l’opposition Yaïr Lapid rencontrant un groupe bipartisan de sénateurs américains, le 22 octobre 2023. (Crédit : Bureau de Yaïr Lapid)

Richard Blumenthal, démocrate du Connecticut, a révélé qu’un de ses cousins combattait dans l’armée israélienne contre le Hamas. « Lorsque j’ai rencontré ces [membres de la famille des] otages, j’ai vu ma propre famille », a-t-il déclaré.

Le groupe comprenait également Susan Collins (républicaine du Maine), Cory Booker (démocrate du New Jersey) et Katie Britt (républicaine de l’Alabama).

Le groupe a également rencontré le président du parti HaMahane HaMamlahti, Benny Gantz, et le chef de l’opposition, Yaïr Lapid.

Ce dernier leur a demandé de mettre fin au chaos qui règne actuellement au Congrès à propos de la présidence de la Chambre des représentants, « de tout mettre de côté pour un programme d’aide militaire ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.