Israël en guerre - Jour 190

Rechercher

Ben Gvir : Biden préfère s’aligner sur Sinwar et Tlaib que sur Netanyahu

Le ministre de la Sécurité nationale d'extrême droite a indiqué au NYT que le président américain se trompait lourdement en tentant d'imposer des restrictions à Israël

Le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir s'exprimant avant une réunion de sa faction Otzma Yehudit, à la Knesset, à Jérusalem, le 18 mars 2024. (Crédit : Sam Sokol/Times of Israel)
Le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir s'exprimant avant une réunion de sa faction Otzma Yehudit, à la Knesset, à Jérusalem, le 18 mars 2024. (Crédit : Sam Sokol/Times of Israel)

Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, a accusé le président américain Joe Biden de préférer le chef du Hamas, Yahya Sinwar, architecte du massacre du 7 octobre, et la représentante démocrate progressiste Rashida Tlaib, membre de « la Brigade », à Israël.

« Joe Biden préfère aujourd’hui le discours de Rashida Tlaib et de Sinwar à celui de Benjamin Netanyahu et de Ben Gvir », a affirmé le ministre d’extrême droite au quotidien américain, le New York Times dans un article publié mardi. « J’aurais espéré que le Président des États-Unis adopte notre position plutôt que la leur », a-t-il ajouté.

Ben Gvir a également accusé Biden de « faire une grande erreur » dans ses tentatives d’exercer une pression sur Israël.

Biden « cherche constamment à imposer des restrictions à Israël et parle des droits de l’autre partie, qui regroupe, je vous le rappelle, de nombreux terroristes qui veulent notre perte », a-t-il affirmé.

Le mois dernier, Ben Gvir avait sévèrement critiqué la manière dont l’administration Biden abordait la guerre contre le Hamas à Gaza, l’accusant de privilégier le Hamas et affirmant qu’Israël aurait été mieux loti s’il avait eu affaire à une seconde administration Trump. Les propos du ministre d’extrême droite ont ensuite été désavoués par le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Le New York Times n’a pas précisé quand l’entretien avec Ben Gvir a eu lieu.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu rencontrant le président américain Joe Biden, à Tel Aviv, le 18 octobre 2023. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Depuis le début de la guerre contre le Hamas, l’administration Biden a accéléré la vente de centaines de millions de dollars de munitions à Israël, en contournant le contrôle du Congrès.

Lundi, le Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) a adopté une résolution exigeant un cessez-le-feu immédiat entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza et la libération immédiate et inconditionnelle de tous les otages, les États-Unis ayant maintenu leur veto et s’étant abstenus de voter.

Tlaib est une critique virulente d’Israël. En décembre, elle a qualifié Netanyahu de « fou génocidaire« .

La représentante démocrate du Michigan, Rashida Tlaib, prenant la parole lors d’une manifestation pro-palestinienne, à Washington, le 20 octobre 2023. (Crédit : Jose Luis Magana/AP)

La députée a vivement critiqué Biden, le chef de son parti, pour son soutien à Israël dans sa guerre contre le Hamas, guerre qui a été déclenchée par l’attaque meurtrière du groupe terroriste contre Israël le 7 octobre, au cours de laquelle les terroristes ont assassiné près de 1 200 personnes et pris 253 otages.

Elle a également accusé Biden de soutenir ce qu’elle a qualifié de « génocide » des Palestiniens en appuyant l’offensive d’Israël contre le Hamas.

Tlaib, membre du Congrès américain d’origine palestinienne, représente le 13e district du Michigan, qui comprend Dearborn, où l’on trouve la plus grande population musulmane par habitant des États-Unis et une importante communauté palestinienne-américaine.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.