Bennett annonce la formation d’une « équipe spéciale » pour évaluer l’annexion
Rechercher

Bennett annonce la formation d’une « équipe spéciale » pour évaluer l’annexion

Le ministre de la Défense a demandé au gouvernement intérimaire d'agir rapidement sur l'application de la souveraineté israélienne en Cisjordanie et dans la vallée du Jourdain

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le ministre de la Défense Naftali Bennett à une conférence de l'Institute for National Security Studies à Tel Aviv, le 29 janvier 2020. (Crédit : Ariel Hermoni/ministère de la Défense)
Le ministre de la Défense Naftali Bennett à une conférence de l'Institute for National Security Studies à Tel Aviv, le 29 janvier 2020. (Crédit : Ariel Hermoni/ministère de la Défense)

Le ministre de la Défense Naftali Bennett a annoncé mercredi la mise en place d’une équipe spéciale pour diriger l’effort d’annexion des implantations juives de Cisjordanie, de la vallée du Jourdain et de la zone entourant la mer Morte, suite à la publication du plan du président américain Donald Trump pour tenter de résoudre le conflit israélo-palestinien.

Bennett a demandé au gouvernement intérimaire de commencer à annexer des parties de la Cisjordanie immédiatement, avant les élections du 2 mars, malgré l’apparente contradiction avec l’avis juridique largement accepté selon lequel les gouvernements intérimaires ne sont pas censés adopter des mesures politiques aussi conséquentes.

Mardi soir, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a fait savoir qu’il soumettrait au cabinet un vote sur l’annexion des implantations israéliennes et de la vallée du Jourdain dimanche, bien que, dans les heures qui ont suivi, d’autres membres de son parti ont repoussé l’échéance, affirmant qu’il serait probablement retardé, afin de laisser au procureur général Avichai Mandelblit suffisamment de temps pour étudier la question.

« Hier soir, des personnes autour du Premier ministre ont annoncé que la décision sur la souveraineté [sur la vallée du Jourdain et les implantations] ferait l’objet d’un vote dimanche. Ce matin, nous entendons un autre son de cloche », a déclaré Bennett lors de la conférence annuelle du groupe de réflexion de l’Institut des études de sécurité nationale (INSS) à Tel-Aviv.

Le ministre de la Défense, qui est à la tête du bloc Yamina, une alliance des partis religieux de droite, a assuré qu’il ne raterait pas « cette occasion » d’annexer des parties de la Cisjordanie.

Le président américain Donald Trump (à droite) s’exprime aux côtés du Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d’une conférence de presse la Maison Blanche à Washington, le 28 janvier 2020. (Crédit : AP Photo/Susan Walsh)

« Je vais être clair : ce qui est reporté à après les élections n’arrivera jamais. Nous le savons tous », a ajouté le ministre.

« C’est pourquoi j’annonce ce matin que j’ai ordonné la formation d’une équipe spéciale chargée d’appliquer et de mettre en œuvre la loi et la souveraineté israéliennes sur toutes les implantations juives en Judée et en Samarie, sur la vallée du Jourdain et sur les hôtels autour de la mer Morte », a-t-il annoncé, utilisant l’appellation biblique de la Cisjordanie.

Le ministre de la Défense a expliqué que cette équipe serait composée de représentants des forces de défense israéliennes, de son ministère, de divers bureaux gouvernementaux et d’autres services de sécurité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...