Israël en guerre - Jour 253

Rechercher

Commémorations de la Shoah : « Poutine construit de nouveaux camps », dit Morawiecki

Ces propos font écho à ceux tenus en octobre dernier par le président ukrainien Volodymyr Zelensky, notamment la prison d'Olenivka

Le Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, s'entretient avec la presse lors de sa visite du 2 janvier 2018 au musée de la famille Ulma, qui documente le sort de la famille polonaise Ulma, tuée en mars 1944 par les Allemands nazis pour avoir sauvé des Juifs pendant l'Holocauste, dans le village de Markowa, au sud-est de la Pologne. (AFP/Janek Skarzynski)
Le Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, s'entretient avec la presse lors de sa visite du 2 janvier 2018 au musée de la famille Ulma, qui documente le sort de la famille polonaise Ulma, tuée en mars 1944 par les Allemands nazis pour avoir sauvé des Juifs pendant l'Holocauste, dans le village de Markowa, au sud-est de la Pologne. (AFP/Janek Skarzynski)

Le Premier ministre polonais a accusé vendredi le président russe Vladimir Poutine de « construire de nouveaux camps à l’est », à l’occasion du 78e anniversaire de la libération par l’Armée Rouge du camp de la mort nazi d’Auschwitz-Birkenau, date à laquelle est honorée la mémoire des victimes de la Shoah.

« Le jour de la libération du camp hitlérien allemand de la mort Auschwitz-Birkenau, souvenons-nous que Poutine est en train de construire de nouveaux camps à l’est », a écrit Mateusz Morawiecki sur son site Facebook, appelant à soutenir l’Ukraine pour que l’Histoire « ne fasse pas une boucle ».

Le chef du gouvernement polonais n’a pas fait davantage de déclarations sur ses accusations contre la Russie, qui font écho à des propos tenus en octobre dernier par le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Ce dernier avait alors évoqué la prison d’Olenivka, dans les régions orientales de l’Ukraine aux mains des séparatistes pro-russes, qu’il avait qualifiée de « camp de concentration où nos prisonniers sont détenus ».

Les enquêteurs de l’ONU ont déclaré l’année dernière avoir collecté des informations sur plus de 400 détentions arbitraires et disparitions organisées par les forces russes en Ukraine.

Différentes organisations et institutions ont aussi dénoncé les attaques contre les populations civiles, les conditions de détention de civils et de prisonniers de guerre, le transfert forcé ou la filtration de citoyens ukrainiens – y compris d’enfants – vers la Russie et des meurtres et des violences sexuelles assimilables à des exécutions.

« Fermement et ensemble, nous devons nous opposer aux démons criminels qui commettent un génocide à l’est de l’Europe », a insisté Morawiecki.

Contrairement aux années précédentes, les représentants de la Russie n’ont pas été invités cette année aux célébrations de l’anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau, en raison de l’invasion russe de l’Ukraine.

Parmi les participants à ces cérémonies ont figuré des dignitaires religieux, des survivants de la Shoah et Douglas Emhoff, le mari juif de la vice-présidente américaine Kamala Harris.

Construit en Pologne occupée, Auschwitz-Birkenau, où un million de Juifs européens – sur les six millions qui ont au total péri – sont morts entre 1940 et 1945, est le symbole de ce génocide perpétré par l’Allemagne nazie.

Ce camp, où quelque 80 000 Polonais non-juifs, 25 000 Roms et 20 000 soldats soviétiques ont également trouvé la mort, a été libéré par l’Armée Rouge le 27 janvier 1945.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.