Coronavirus : Le Maccabi Tel Aviv écope d’une amende
Rechercher

Coronavirus : Le Maccabi Tel Aviv écope d’une amende

L'équipe devra verser 20 000 shekels à une institution médicale traitant des victimes du virus, a déclaré la fédération israélienne de football

Des supporters de l'équipe de foot du Maccabi Tel Aviv fêtent la victoire de leur équipe avec des joueurs, le 3 juin 2020. 
(Capture d'écran : Walla)
Des supporters de l'équipe de foot du Maccabi Tel Aviv fêtent la victoire de leur équipe avec des joueurs, le 3 juin 2020. (Capture d'écran : Walla)

Jeudi, l’équipe de football de Maccabi Tel Aviv a écopé d’une amende après que des joueurs et des supporters ont célébré mercredi une victoire à proximité du stade, en infraction des règles de distanciation physique instaurées en raison de la pandémie de coronavirus.

Le Maccabi Tel Aviv devra verser 20 000 shekels (environ 5 100 euros) à une institution médicale traitant des victimes du coronavirus, a déclaré la fédération israélienne de football.

L’incident, au cours duquel des joueurs ont fait leur apparition à un balcon du stade et salué un grand groupe de supporteurs, s’est déroulé un jour après que l’équipe rivale de l’Hapoel Tel Aviv a fait l’objet d’un avertissement pour des scènes similaires au même stade.

« Ces événements nuisent gravement aux efforts de gestion, et de diffusion du football, mais aussi aux familles qui gagnent leur vie. Par-dessus tout, cela nuit à des centaines de milliers de supporters de football qui ont envie de pouvoir retourner dans les stades », a écrit le président de la ligue de football Erez Halfon dans une lettre adressée au Maccabi Tel Aviv.

« Cette [célébration] s’est produite malgré notre demande explicite, qui a été formulée avant le match, afin d’éviter que les joueurs ne célèbrent [la victoire] avec les supporters pendant cette période sensible ».

Les joueurs de l’équipe sont apparus aux balcons du stade Bloomfield après une victoire 2 à 0 contre le Maccabi Haïfa.

Selon le site d’information Ynet, des supporters et des joueurs ont scandé des slogans irrespectueux, notamment « Maccabi Haifa Hezbollah » et « Tout l’Hapoel sont des fils de putes », en référence à des équipes rivales.

La police a finalement dispersé la manifestation.

Le football israélien a repris samedi mais avec d’importantes restrictions. Les supporters ne peuvent notamment pas se rendre au stade.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...