Découvrez les espoirs de médailles israéliennes à Rio
Rechercher

Découvrez les espoirs de médailles israéliennes à Rio

Des lutteurs aux véliplanchistes, plusieurs membres de la plus grande équipe israélienne ont une chance de monter sur le podium au Brésil

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

L'équipe de gymnastique rythmique israélienne célèbre sa médaille d'or sur le podium pendant les 32e championnats européens de gymnastique rythmique, qui se sont déroulés en Israël, à Holon, le 19 juin 2016. (Crédit : AFP/Thomas Coex)
L'équipe de gymnastique rythmique israélienne célèbre sa médaille d'or sur le podium pendant les 32e championnats européens de gymnastique rythmique, qui se sont déroulés en Israël, à Holon, le 19 juin 2016. (Crédit : AFP/Thomas Coex)

Israël envoie sa plus grande délégation aux Jeux olympiques (JO) de Rio de Janeiro, et les espoirs sont grands, malgré une faible performance aux JO de Londres en 2012, où l’équipe n’avait ramené aucune médaille. Cette année, les Israéliens peuvent raisonnablement attendre qu’au moins deux des 47 sportifs du pays montent sur le podium.

Les athlètes israéliens ont gagné sept médailles en 17 participations aux JO, dont le véliplanchiste Gal Friedman, qui a gagné la seule médaille d’or israélienne, à Athènes, en 2004.

La voile et le judo sont traditionnellement des moments forts pour Israël, raflant la totalité des médailles du pays, à l’exception du bronze remporté au canoë en 2000. Les athlètes des deux sports ont une chance de médaille à Rio de Janeiro.

La judoka Yael Arad, qui a emporté l’argent aux JO de Barcelone en 1992, reste la seule Israélienne à avoir jamais gagné une médaille olympique, mais cette année, plusieurs femmes ont de bonnes chances de monter sur le podium.

Voici certains des meilleurs athlètes d’Israël aux JO de Rio 2016.

Judo

Yarden Gerbi

Yarden Gerbi pendant un combat. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Yarden Gerbi pendant un combat. (Crédit : capture d’écran YouTube)

Gerbi a gagné les championnats du monde 2013 et remporté l’argent en 2014. Elle a commis plusieurs erreurs récemment mais est actuellement classée cinquième mondiale de la catégorie des 63 kg.

La jeune femme de 27 ans habite à Netanya et fait du judo depuis ses six ans. Elle dirige une équipe de quatre Israéliennes qui concourront dans le sport au Brésil.

Sagi Muki

Muki, 24 ans, est actuellement troisième de la catégorie des 73 kg et a gagné l’or aux jeux européens de 2015. Il s’entraîne à Netanya avec Oren Smadja, entraîneur de l’équipe nationale, qui a gagné le bronze aux JO de 1992.

Gerbi, Muki et les autres membres de l’équipe espèrent poursuivre le relatif succès d’Israël dans ce sport pendant la compétition de cette année. En plus des médailles remportées par Smadja et Arad, dont la médaille a été la première d’Israël aux JO, Ariel Zeevi a terminé troisième à Athènes en 2004.

Le judoka israélien Sagi Muki, sa médaille d'or au cou, aux Jeux Européens de Bakou, en Azerbaïdjan, le 27 juin 2015. (Crédit : Amit Shissel/comité olympique israélien)
Le judoka israélien Sagi Muki, sa médaille d’or au cou, aux Jeux Européens de Bakou, en Azerbaïdjan, le 27 juin 2015. (Crédit : Amit Shissel/comité olympique israélien)

Gymnastique rythmique

L’équipe de gymnastique rythmique participera pour la troisième fois de suite aux JO, après avoir gagné une médaille d’or aux championnats européens en juin.

L’équipe féminine de cinq gymnastes a gagné dans les catégories cerceau et massue de la compétition, qui a eu lieu dans la ville israélienne de Holon. L’équipe est actuellement classée troisième mondiale par la Fédération internationale de gymnastique.

Lutte

Ilana Kratysh

Kratysh, 26 ans, est devenue la première Israélienne à se qualifier pour la lute aux JO quand elle a gagné en avril le tournoi de qualification mondiale en Mongolie.

Kratysh vit à Haïfa mais a été formée en Ukraine, et a remporté quatre fois l’argent aux championnats européens. Elle concourra dans la catégorie 69 kg.

https://youtu.be/AH3hx1KItbQ

Athlétisme

Hanna Knyazyeva-Minenko

L’athlète de triple-saut Knyazyeva-Minenko, originaire d’Ukraine, a remporté une médaille d’argent aux championnats du monde en Chine l’année dernière. C’était la première fois qu’un Israélien gagnait une médaille à cet évènement depuis 2001, et la première fois qu’une Israélienne montait sur le podium.

Aux JO de 2012, elle avait pris la quatrième place du triple-saut féminin pour l’Ukraine. La jeune femme de 26 ans est devenue citoyenne israélienne en 2013.

L'athlète israélienne Hanna Knyazyeva-Minenko s'octroie l'argent lors de la finale féminine de triple saut, aux Championnats d'Europe d'athlétisme, à Amsterdam, le 10 juillet 2016. (Crédit AFP/Fabrice Coffrini)
L’athlète israélienne Hanna Knyazyeva-Minenko s’octroie l’argent lors de la finale féminine de triple saut, aux Championnats d’Europe d’athlétisme, à Amsterdam, le 10 juillet 2016. (Crédit AFP/Fabrice Coffrini)

Voile

Shahar Zubari

Zubari, véliplanchiste, a gagné la dernière médaille olympique israélienne quand il a remporté le bronze aux JO de Pékin en 2008. Il a grandi à Eilat, sur la mer Rouge, et a commencé à surfer à sept ans. Le jeune homme de 29 ans est actuellement classé sixième mondial, et participera à ses troisièmes JO.

Le véliplanchiste israélien Shahar Zubari. (Crédit : Marko/Flash90/File)
Le véliplanchiste israélien Shahar Zubari. (Crédit : Marko/Flash90/File)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...