Israël en guerre - Jour 253

Rechercher
"Perdre une mère, c'est perdre la vie"

Des centaines de personnes aux funérailles de Lucy Dee, 48 heures après celles de ses filles

Le mari et les 3 enfants retournent au cimetière après avoir enterré deux filles des Dee, Maia et Rina, tuées lors d'une fusillade en Cisjordanie

Le mari et les enfants de Lucy Dee, 48 ans, tuée lors d'une fusillade en Cisjordanie, assistant à ses funérailles au cimetière régional de Gush Etzion, à Kfar Etzion, le 11 avril 2023. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)
Le mari et les enfants de Lucy Dee, 48 ans, tuée lors d'une fusillade en Cisjordanie, assistant à ses funérailles au cimetière régional de Gush Etzion, à Kfar Etzion, le 11 avril 2023. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

Des centaines de personnes se sont réunies avec le mari et les trois enfants survivants de Lucy Dee lors de son enterrement mardi, moins de 48 heures après avoir enterré ses deux filles Maia et Rina, toutes trois victimes d’une embuscade tendue par des terroristes palestiniens en Cisjordanie la semaine dernière.

Dee, 48 ans, également citoyenne britannique, a été grièvement blessée lors de la fusillade de vendredi dans le nord de la vallée du Jourdain et a succombé à ses blessures lundi.

Des amis, des membres de la famille et des habitants du Gush Etzion se sont rassemblés au cimetière de Kfar Etzion, où Maia Dee, 20 ans, et Rina Dee, 15 ans, ont été inhumées dimanche, pour rendre hommage à la mère des jeunes filles.

Keren Dee, 17 ans, la fille aînée de Lucy, a déclaré aux personnes en deuil que « perdre une mère, c’est comme perdre la vie ».

« Hier, j’ai prié pour que tu te réveilles, pour que nous n’ayons plus à souffrir. J’avais déjà tellement mal, je ne pouvais pas te perdre toi aussi. Maintenant, je dois accepter deux rôles à la maison auxquels personne ne m’a préparée », a-t-elle dit.

« Tu m’as toujours dit que tu attendais d’avoir des petits-enfants, que tu voulais être grand-mère. Maintenant, ils viendront au monde mais n’auront pas l’honneur de te connaître. Sur cinq filles, nous ne sommes maintenant plus que deux », a déclaré Keren. « Ils t’ont tiré dessus deux fois. Tu t’es battue pour ta vie jusqu’à tes derniers instants. Tu étais une femme forte, depuis ton enfance, toute une vie qui n’a pas été facile. »

La famille et les amis assistant aux funérailles de Lucy Dee, 48 ans, tuée lors d’une fusillade en Cisjordanie, au cimetière régional de Gush Etzion, à Kfar Etzion, le 11 avril 2023. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

« Je n’arrive pas à digérer que ce soit fini. C’est impossible à exprimer avec des mots. Je t’aime, maman. »

Dans son éloge funèbre, Tali Dee, la plus jeune des filles, a déclaré qu’elle avait eu du mal à trouver les mots pour rendre hommage à sa mère.

« Pensez à vos mères, si vous pouviez les résumer en quelques lignes », a-t-elle dit. « Comment passe-t-on de tout à rien ? Comment vais-je réussir à sortir de mon lit ? »

« De mes sœurs, il ne me reste que Keren. Mais une mère, on en a qu’une. Maman, tu m’as toujours protégée des mauvaises choses. Je souhaite que tes petits-enfants soient comme toi », a-t-elle ajouté.

Le rabbin Leo Dee a prononcé son éloge funèbre en chantant « Ani Maamin » (Je crois) – une prière pour la venue du Messie. Dee a déclaré qu’il avait perdu sa « meilleure amie » en perdant sa femme, avec laquelle il avait partagé tant d’expériences de vie.

« Nous avons déménagé en Israël ensemble et voyagé dans le monde entier. Tu veillais à rendre visite à chaque femme qui accouchait à Efrat et à l’aider », a-t-il déclaré aux personnes présentes aux funérailles.

« Hier, à l’hôpital, j’ai vu un jeune couple avec un enfant. Je voulais leur dire de profiter de tous les moments possibles ensemble », a-t-il ajouté.

« Tu as pris soin de chacun d’entre nous. Tu as préparé de la nourriture pour chacun d’entre nous, tu nous écrivais des petits mots le matin », a-t-il ajouté.

Des personnes en deuil assistant aux funérailles de Lucy Dee, , décédée des suites des blessures subies lors de la fusillade du 7 avril par des terroristes palestiniens en Cisjordanie, qui ont également tué ses filles, Maia et Rina Dee, dans un cimetière de l’implantation de Kfar Etzion, en Cisjordanie, le 11 avril 2023. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo)

Benjamin, le frère de Lucy, a déclaré qu’elle était une femme extraordinaire qui « a toujours été au bout de ses objectifs ».

« Elle voyait le monde qui l’entourait, dans lequel elle pouvait faire la différence, et encourageait un sentiment d’unité dans sa communauté », a déclaré Benjamin. « Lorsque Lucy et Leo se sont installés en Israël, Lucy a de nouveau décidé de rendre service à sa communauté de la meilleure façon qui soit : en enseignant bénévolement l’anglais à des Israéliens. »

La famille Dee. (Autorisation)

« Elle était une mère dévouée à ses filles. Souvenez-vous de Lucy, Maia et Rina, souvenez-vous de tout ce qu’il y a de bon dans ce monde et de ce que nous pouvons tous faire pour le rendre meilleur », a-t-il déclaré.

Les organes de Lucy Dee ont été donnés et transplantés quelques heures avant ses funérailles, sauvant ainsi la vie de cinq personnes.

Des personnes en deuil portant le corps de Lucy Dee, décédée des suites des blessures subies lors de la fusillade du 7 avril par des terroristes palestiniens en Cisjordanie, qui ont également tué ses filles, Maia et Rina Dee, dans un cimetière de l’implantation de Kfar Etzion, en Cisjordanie, le 11 avril 2023. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo)

À l’hôpital Beilinson, le cœur de Lucy Dee a été greffé à une femme de 51 ans, son foie à un homme de 25 ans et ses reins à deux hommes, l’un âgé d’une trentaine d’années et l’autre d’une cinquantaine d’années. Ses poumons ont été transplantés sur une femme de 58 ans à Sheba. Ses cornées ont également été prélevées et seront transplantées à une date ultérieure.

Lors de l’attentat de vendredi, près de l’implantation de Hamra, des terroristes palestiniens ont ouvert le feu sur la voiture des victimes, la faisant s’écraser sur le bas-côté de l’autoroute. Les hommes armés ont ensuite ouvert le feu à nouveau sur la voiture, tuant les deux sœurs et blessant grièvement leur mère.

Leo Dee voyageait dans une autre voiture, juste devant, avec d’autres membres de la famille, pour se rendre à Tibériade. Il a fait demi-tour à la suite de l’attaque et était présent lorsque les secouristes sont arrivés sur les lieux.

Les enfants de Lucy Dee, décédée des suites des blessures subies lors de la fusillade du 7 avril par des terroristes palestiniens en Cisjordanie, qui ont également tué ses filles, Maia et Rina Dee, dans un cimetière de l’implantation de Kfar Etzion, en Cisjordanie, le 11 avril 2023. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo)

Tsahal a lancé une chasse à l’homme pour retrouver les tireurs et les autres suspects qui ont fui les lieux, mais ils étaient toujours en fuite mardi, se cachant vraisemblablement dans le nord de la Cisjordanie.

Les images des caméras de vidéosurveillance de l’attentat montrent les terroristes s’approchant de la voiture des victimes et un homme ouvrant le feu depuis le siège passager.

La voiture dans laquelle se trouvaient les terroristes a ensuite fait demi-tour sur l’autoroute et s’est dirigée vers Naplouse.

Quelques heures après cette fusillade meurtrière, un Arabe israélien a foncé avec sa voiture sur un groupe de touristes près de la promenade de Tel Aviv, tuant le ressortissant italien Alessandro Parini et blessant sept autres personnes.

Les tensions sont montées en flèche dans toute la région ces derniers jours, avec une salve de roquettes en provenance de Syrie samedi soir, des tirs de roquettes en provenance de la Bande de Gaza et du Liban et des frappes israéliennes au cours de la semaine écoulée, des affrontements à la mosquée Al-Aqsa sur le mont du Temple à Jérusalem, des attaques terroristes en Israël et en Cisjordanie et un drone présumé iranien lancé depuis la Syrie la semaine dernière.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.