Des groupes religieux au Congrès : « cessez d’instrumentaliser l’antisémitisme »
Rechercher

Des groupes religieux au Congrès : « cessez d’instrumentaliser l’antisémitisme »

La lettre adressée au Congrès américain par des groupes religieux évoque la lecture d'un passage de "Mein Kampf", le mois dernier, par l'élu républicain Mo Brook dans l'hémicycle

Le représentant républicain de l'Alabama Mo Brooks lit un passage de "Mein Kampf" au Congrès, le 25 mars 2019 (Crédit : capture écran/YouTube)
Le représentant républicain de l'Alabama Mo Brooks lit un passage de "Mein Kampf" au Congrès, le 25 mars 2019 (Crédit : capture écran/YouTube)

JTA — Vingt groupes confessionnels — la plupart juifs — ont appelé les membres du Congrès américain à « cesser d’instrumentaliser l’antisémitisme » et à ne pas s’en servir pour attaquer des responsables politiques du camp opposé.

Dans une lettre adressée jeudi à la chambre parlementaire, les organisations se sont dit préoccupées « par l’utilisation de l’antisémitisme à des fins partisanes et le recours à la Shoah et aux analogies aux nazis pour dénigrer des opposants politiques ». Parmi les signataires : des groupes représentant les mouvements réformé, reconstructionniste, conservateur et orthodoxe

La lettre cite un incident survenu le mois dernier au Congrès qui avait vu un élu républicain de l’Alaska, Mo Brooks, citer un passage du livre d’Hitler « Mein Kampf » dans l’hémicycle pour comparer les démocrates américains contemporains aux membres du parti nazi.

« Nous applaudissons les efforts bipartisans de lutte contre l’antisémitisme » dit la lettre. « Cependant, la plupart de la rhétorique et des manœuvres politiques récentes à cet égard n’ont semblé être employées de façon cynique pour montrer qu’un parti se souciait plus de l’intolérance visant les Juifs que l’autre ».

Chapeautée par l’Alliance interconfessionnelle (Interfaith Alliance), la lettre a également été signée par de nombreuses organisations juives dont Hadassah, la Société d’aide aux immigrants juifs HIAS et JStreet. Le Conseil musulman des affaires publiques (Muslim Public Affairs Council) et la Cathédrale nationale de Washington y ont également apposé leur signature.

Elle a invoqué la fusillade terroriste à la synagogue Tree of Life de Pittsburgh ayant fait 11 victimes.

« Le terrible massacre perpétré l’année dernière à la synagogue Tree of Life, perpétrée par un suprématiste blanc devrait rappeler avec force que nos responsables politiques doivent dénoncer, sans compromis, l’antisémitisme et unir notre pays ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...