Diffusion d’une liste des pépinières infestées de fourmis de feu
Rechercher

Diffusion d’une liste des pépinières infestées de fourmis de feu

A l'approche de la saison printanière, les acheteurs doivent isoler leurs plantes quelques heures afin de vérifier la présence d'un insecte qui menace la biodiversité

Fourmis de feu. (Crédit : Cabezonication, at iStock by Getty Images)
Fourmis de feu. (Crédit : Cabezonication, at iStock by Getty Images)

Alors que les Israéliens à la main verte se préparent à la nouvelle saison de jardinage, marquée par la fête de Tou Bichvat qui commence mercredi, le ministère de la Protection de l’environnement a pour la première fois publié une carte et une liste des pépinières commerciales (en hébreu) infestées par la petite fourmi de feu.

Classée par l’Union internationale pour la conservation de la nature parmi les 100 espèces exotiques envahissantes qui menacent le plus l’environnement et la biodiversité, la fourmi rouge orangée, dont le dard cause une piqure douloureuse et brûlante, se propage principalement entre les plantes, les pots et le sol.

Dimanche, le ministère a demandé aux clients d’isoler les plantes fraîchement achetées pendant plusieurs heures dans un carton, avec un appât dans le coin, comme du beurre d’arachide, pour attirer tous les insectes potentiels. Si des insectes sont découverts, il faut en informer la ligne d’assistance téléphonique des autorités locales ainsi que l’unité de contrôle des nuisibles du ministère, renvoyer la plante infectée à la pépinière et demander des conseils sur les méthodes de prévention.

Identifiée pour la première fois en Israël, dans la vallée du Jourdain, fin 2005, la fourmi de feu (Wasmannia auropunctata), originaire d’Amérique du Sud, mesure un millimètre. La fourmi reine peut atteindre 2 millimètres.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...