Enrico Macias victime d’une grave chute à Paris
Rechercher

Enrico Macias victime d’une grave chute à Paris

Après avoir été récemment touché par le coronavirus, le chanteur français a été victime d’une fracture du col du fémur

Enrico Macias se produit à Tel Aviv en 2011. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Enrico Macias se produit à Tel Aviv en 2011. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Le chanteur français Enrico Macias, âgé de 81 ans, a été victime d’une grave chute dans les rues de Paris début juin, a rapporté le journal France Dimanche le 5 juin.

L’incident s’est produit alors qu’il se promenait à proximité de chez lui, dans le quartier des Grands-Boulevards.

Conduit aux urgences, le chanteur a été opéré après qu’une fracture du col du fémur lui a été diagnostiquée. Selon France Dimanche, l’articulation de la hanche de l’artiste aurait été entièrement remplacée par une prothèse.

« Pour le moment, il ne va pas bien. Il sort d’une opération, il lui faudra un peu de temps avant de refaire surface. Il va faire de la rééducation (…) Ça ira mieux dans quelques mois », a déclaré Jean-Claude Ghrenassia, l’agent d’Enrico Macias, auprès de Télé Loisirs.

En 2015, Enrico Macias avait déjà souffert d’une triple fracture du bras droit après une chute.

Le mois dernier, le chanteur avait indiqué avoir été touché par le coronavirus et avoir souffert pendant une quinzaine de jours. S’il n’a pas été hospitalisé, il affirmait avoir été « sauvé par les médecins ».

Enrico Macias, accompagné par l’orchestre de Raanana, devait effectuer une tournée en Israël au mois de mai – à Ashkelon, Haïfa, Jérusalem, Netanya, Beer Sheva, Tel Aviv et Petah Tikva.

En raison des mesures de lutte contre le coronavirus, l’évènement a dû être reporté. Huit nouvelles dates ont été annoncées entre le 6 et le 16 septembre prochain.

La tournée, intitulée « Israël, serre-moi dans tes bras », exprime « ses sentiments personnels, son sens de la connexion et son amour éternel », expliquent ses producteurs.

Il doit également entamer une nouvelle tournée française en fin d’année, qui doit démarrer le 18 novembre au Casino de La Grande-Motte.

Le chanteur s’est déjà produit en Israël à plusieurs reprises. En 2018, il avait déjà donné un concert en Israël, à Netanya, avec 40 musiciens de l’orchestre de Raanana.

Juif berbère, Enrico Macias, de son vrai nom Gaston Ghrenassia, avait célébré ses 80 ans lors de cet événement à Netanya. Sa carrière a démarré il y a une soixante d’années. Il est devenu célèbre à la fin des années 60, en pleine vague « yéyé », avec des tubes comme « Enfants de tous pays », « Porompompero », « Les Filles de mon pays » ou encore « Poï Poï Poï ».

Originaire d’Algérie, il est arrivé en France en 1962, pendant l’exode pied-noir, et avait annoncé en 2014 vouloir faire son alyah.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...