Rechercher
Q&R

Explications sur le rappel massif de chocolats provoqué par une bactérie en Israël

Des chocolats et des snacks ont été retirés des rayons dans tout le pays. Chaque chocolat contaminé vous rendra-t-il malade ? Et comment la contamination se fait-elle ?

Illustration : Une femme souffrant de maux à l'estomac. (Crédit : iStock via Getty Images)
Illustration : Une femme souffrant de maux à l'estomac. (Crédit : iStock via Getty Images)

Le plus grand rappel de produits de l’histoire d’Israël est en cours, car de nombreuses lignes fabriquées par son plus grand producteur de confiseries, Elite, sont soupçonnées de contenir des salmonelles.

Au moins deux enfants et deux adultes auraient consulté un médecin pour suspicion d’intoxication aux salmonelles après le rappel de produits Strauss, la société mère d’Elite, a annoncé le rappel dimanche. Aucun cas n’a été signalé chez les personnes âgées, chez qui les conséquences graves des salmonelles sont plus probables que chez les autres, et peuvent même être mortelles.

Le ministre de la Santé, Nitzan Horowitz, a déclaré mardi que l’incident ferait l’objet d’une enquête approfondie et que l’usine ne serait pas autorisée à reprendre ses activités avant d’avoir été entièrement désinfectée. « La chocolaterie d’Elite-Strauss ne reprendra pas sa production tant que nous n’aurons pas l’assurance qu’elle est en mesure de fabriquer des produits sains, sans danger pour les consommateurs », a déclaré M. Horowitz.

Les produits soupçonnés d’être contaminés sont le chocolat, la crème glacée, le pudding et les biscuits. Comment une telle contamination peut-elle se produire ? Est-il certain que la consommation de chocolat contaminé rend malade ? Et quels peuvent être les effets de la salmonelle ? Le Times of Israel s’est entretenu avec le professeur Daniel Cohen de la School of Public Health de l’Université de Tel Aviv, expert en épidémiologie et en médecine préventive.

Quel sera l’impact sur les gens s’ils contractent des salmonelles en mangeant ces produits ?

La plupart des personnes contaminées, présentent les premiers symptômes après une période d’incubation comprise entre 12 heures et deux jours ; des diarrhées, des douleurs abdominales, de la fièvre et des vomissements sont constatés. Chez les personnes en bonne santé, les symptômes disparaissent généralement en quelques jours, mais chez les personnes âgées ou immunodéprimées, l’infection est potentiellement mortelle, ce qui est l’une des raisons de l’inquiétude.

Des produits Elite retirés des rayons après la découverte de salmonelles sur la chaîne de production d’une usine en Galilée, le 25 avril 2022. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Est-ce que toutes les personnes qui mangent un produit contaminé tombent malades ?

Non. Cela dépend d’une série de facteurs, notamment du système immunitaire de la personne, ce qui signifie que certaines personnes vont manger des produits contaminés mais ne tomberont pas malades. Je ne peux pas vous dire quel est le pourcentage de personnes qui tomberont ou non malades après avoir mangé des produits contaminés, mais pas tout le monde ne contracte les salmonelles.

La quantité de bactéries consommées fait-elle une différence ?

Oui. Il y a des agents pathogènes qui peuvent affecter les gens avec une très petite quantité, par exemple le rotavirus, et d’autres qui en nécessitent relativement plus. Le choléra est un exemple de bactérie qui ne nuit aux personnes que si elles en absorbent une quantité relativement importante. Il faudrait absorber une quantité relativement importante de salmonelles, mais pas autant que pour le choléra. Concrètement, cela signifie que le degré de contamination d’un produit et la quantité que vous consommez de ce produit ont un impact sur vos chances de tomber malade.

Prof. Daniel Cohen de l’Université de Tel Aviv (Crédit: avec l’aimable autorisation de l’Université de Tel Aviv)

S’il y avait des salmonelles dans l’usine de production, cela impliquerait-il un niveau de contamination standard pour tous les produits qui y sont fabriqués ?

Non. Il est tout à fait possible que le niveau de contamination ait été différent à différents moments, ce qui signifie que même si certains chocolats et snacks présentaient un niveau élevé de contamination, ce ne serait pas le cas de tous.

Qu’est-ce qui peut causer une contamination dans la production alimentaire ?

Elle peut provenir d’ingrédients contaminés distribués à une usine comme du cacao importé qui aurait été contaminé par un employé qui avait la salmonelle avant l’importation. C’est un ingrédient qui peut être contaminé à la source. Il est possible que la bactérie survive dans le produit final, ou qu’elle soit tuée lors du traitement, mais qu’elle se rétablisse ensuite en raison d’une contamination croisée entre l’ingrédient brut et le produit fini. Une troisième possibilité est que le personnel ait été porteur de salmonelles et ait transféré des matières fécales -via leurs mains- dans les produits.

Si les produits finis ont quitté l’usine en Israël contaminés, la prolifération des bactéries sera-t-elle accentuée pendant le temps où ils sont restés dans les rayons et étagères des magasins jusqu’à ce qu’ils soient consommés ?

Pas vraiment, car des produits comme le chocolat, à forte teneur en sucre et de nature sèche, ne sont pas propices à la croissance des bactéries.

Si une personne a déjà contracté la salmonellose auparavant, devient-elle immunisée ?

C’est peu probable.

Si les gens se rendent compte qu’ils ont consommé des produits contaminés, y a-t-il quelque chose qu’ils peuvent faire pour réduire leurs risques de tomber malades, comme consommer des probiotiques ?

Non.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...