France : Des inscriptions antisémites taguées dans une école de Mauperthuis
Rechercher

France : Des inscriptions antisémites taguées dans une école de Mauperthuis

Une croix gammée, "Mort au juif" et "Les profs niqué vos mère" (sic) : ces trois graffitis à la craie bleue ont été découverts lundi dans une école de Seine-et-Marne

Des inscriptions antisémites taguées dans l’école de Mauperthuis. (Crédit photo : Mairie de Mauperthuis)
Des inscriptions antisémites taguées dans l’école de Mauperthuis. (Crédit photo : Mairie de Mauperthuis)

Une croix gammée, « Mort au juif » et « Les profs niqué vos mère » (sic) : ces trois graffitis à la craie bleue ont été découverts lundi soir dans l’école élémentaire de Mauperthuis, un village près de Coulommiers, en Seine-et-Marne, par la directrice de l’établissement, a rapporté Le Parisien.

Une porte a également été dégradée avec de la peinture rouge et jaune. L’enquête a été confiée aux policiers du commissariat de Coulommiers.

Selon la police, le ou les auteurs auraient escaladé les grilles de l’école afin de s’y introduire. Les faits ont été commis entre lundi dernier, jour de la découverte, et la fermeture de l’école en début juillet.

« C’est la première fois qu’un tel événement se produit dans notre commune », a réagi le maire Dominique Carlier, selon lequel les auteurs seraient des enfants. « Les messages sont bourrés de fautes d’orthographe et la croix gammée a été grossièrement reproduite », a-t-il expliqué.

Des inscriptions antisémites taguées dans l’école de Mauperthuis. (Crédit photo : Mairie de Mauperthuis)

Plusieurs autres écoles ont déjà fait l’objet de graffitis haineux et antisémites ces derniers mois.

En mars, un écrit antisémite et des croix gammées ont été retrouvés devant une école maternelle publique de Strasbourg.

Des tags antisémites, contre l’immigration et prenant pour cible le préfet et les gendarmes, ont également été découverts en mai sur la mairie-école d’Ebersmunster, en Alsace.

En octobre dernier, l’UEJF s’était inquiété de l’antisémitisme dans les écoles françaises, en particulier dans les universités, où les graffitis antisémites sont de plus en plus fréquents.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...