Friedman: Abbas « tombé plus bas que jamais » dans son discours anti-Juif
Rechercher

Friedman: Abbas « tombé plus bas que jamais » dans son discours anti-Juif

Citant le chef de l'AP pour qui l'attitude des Juifs a causé la Shoah, l'ambassadeur américain en Israël exhorte ceux qui reprochent l'absence de paix d'y "réfléchir à deux fois"

L'ambassadeur américain en Israël David Friedman assiste à la réunion pour les relations israélo-américaines à la Knesset le 25 juillet 2017. (Yonatan Sindel/Flash90)
L'ambassadeur américain en Israël David Friedman assiste à la réunion pour les relations israélo-américaines à la Knesset le 25 juillet 2017. (Yonatan Sindel/Flash90)

L’ambassadeur américain en Israël a condamné mardi le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas qui avait suggéré la veille que l’Holocauste avait pour origine « l’attitude sociale » des Juifs européens, disant que le leader de l’AP « est tombé plus bas que jamais ».

Dans un tweet, David Friedman a ajouté : « A tous ceux qui pensent que c’est Israël qui est à l’origine de l’absence de paix, réfléchissez-y à deux fois ».

L’envoyé du président américain Donald Trump dans la région, Jason Greenblatt, a également réagi, disant que les propos tenus par Abbas étaient « très malheureux, très pénibles et terriblement désespérants. La paix ne peut se construire sur ce genre de fondation ».

Il a appelé à une vaste condamnation des allégations du leader palestinien.

Dans un long discours à Ramallah prononcé devant des centaines de personnes lors d’une session rare du Conseil national palestinien, le leader de l’AP, âgé de 82 ans, a prétendu que l’Holocauste n’avait pas été causé par l’antisémitisme mais par « l’attitude sociale, [l’imposition] d’intérêts et les affaires financières » des Juifs.

Deborah Lipstadt, historienne spécialiste de la Shoah, a déclaré au Times of Israel que cette allocution relevait de « l’antisémitisme classique ».

Abbas a évoqué un certain nombre de théories du complot antisémites durant ce qu’il dit être une « leçon d’histoire » alors qu’il tentait de prouver que le lien entretenu par les Juifs avec la terre d’Israël était mensonger.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...