Israël en guerre - Jour 226

Rechercher

Gallant : 50 complots terroristes iraniens déjoués ces dernières années

Lors d'une visite officielle en Azerbaïdjan, le ministre de la Défense a accusé Téhéran de mener une "campagne mondiale de terrorisme" contre des cibles israéliennes et juives

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le ministre de la Défense Yoav Gallant, à droite, marchant avec son homologue azerbaïdjanais, le colonel général Zakir Hasanov, à Bakou, en Azerbaïdjan, le 13 juillet 2023. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)
Le ministre de la Défense Yoav Gallant, à droite, marchant avec son homologue azerbaïdjanais, le colonel général Zakir Hasanov, à Bakou, en Azerbaïdjan, le 13 juillet 2023. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)

Israël et les pays alliés ont déjoué plus de 50 attaques fomentées par l’Iran contre des Israéliens et des Juifs à travers le monde ces dernières années, a déclaré jeudi le ministre de la Défense Yoav Gallant lors d’une visite en Azerbaïdjan.

L’Iran est engagé dans une guerre de l’ombre avec Israël depuis des années, Téhéran accusant Jérusalem d’être à l’origine d’une série d’attaques de sabotage et d’assassinats visant son programme nucléaire, menées conjointement avec les États-Unis. Israël, à son tour, a accusé l’Iran de tenter de cibler les Israéliens et les Juifs à l’étranger, ainsi que de nombreuses cyber-attaques contre l’État juif.

« Ces dernières années, l’Iran a mené une campagne mondiale de terrorisme, d’une ampleur sans précédent, ciblant les Israéliens et les Juifs du monde entier », a déclaré Gallant aux journalistes lors d’un voyage officiel en Azerbaïdjan.

« Il y a eu plus de 50 tentatives d’attentats ces dernières années. La plupart d’entre eux étaient sur le point d’aboutir et ont été déjoués au dernier moment », a-t-il déclaré.

« Grâce à notre établissement de Défense, grâce à une coopération étroite avec de nombreux pays et grâce à la compréhension que l’Iran est une menace mondiale, nous avons déjoué ces tentatives et sauvé des vies », a ajouté Gallant.

Plus tôt jeudi, Gallant a rencontré le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev à Bakou, alors qu’il entamait sa visite de deux jours, signe de la relation naissante entre les deux pays.

Le ministre de la Défense Yoav Gallant, à gauche, s’entretenant avec le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev à Bakou, en Azerbaïdjan, le 13 juillet 2023. (Crédit : Ariel Hermoni/IMoD)

Gallant et Aliyev ont discuté des récents événements régionaux et mondiaux, ainsi que des moyens de renforcer les liens stratégiques et la coopération face aux défis communs, a indiqué le bureau du ministre de la Défense dans un communiqué.

« À cet égard, ils ont également abordé les domaines de la sécurité et de la coopération industrielle », précise le communiqué.

« Le ministre Gallant a exprimé sa reconnaissance au président pour son leadership et son engagement personnel à approfondir les liens entre leurs pays, en commençant par l’ouverture de l’ambassade d’Azerbaïdjan en Israël. »

« La discussion s’est appuyée sur la réunion précédente tenue entre les dirigeants cette année, dans le cadre de la Conférence de Munich sur la sécurité », a ajouté le communiqué.

Gallant a ensuite rencontré le ministre de la Défense azerbaïdjanais, le colonel général Zakir Hasanov ; le chef du Service des frontières de l’État, le colonel général Elchin Guliyev ; et d’autres hauts responsables de la Défense.

Il était accompagné de son chef de cabinet, Shachar Katz, le secrétaire militaire le général de brigade Guy Markizeno ; et le directeur du bureau politico-militaire du ministère, Dror Shalom.

Selon un communiqué du ministère de la Défense publié mercredi, la visite sera axée sur le renforcement des liens stratégiques dans les domaines de la diplomatie, de la sécurité et de la technologie.

L’arrivée de Gallant est survenue deux jours après que Bakou a annoncé avoir arrêté un ressortissant afghan de 23 ans soupçonné d’avoir planifié une attaque contre l’ambassade d’Israël.

Le ministre de la Défense Yoav Gallant, deuxième à gauche, et la délégation israélienne tenant une réunion avec le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, à droite, et son équipe à Bakou, en Azerbaïdjan, le 13 juillet 2023. (Crédit : Ariel Hermoni/IMoD)

Israël développe publiquement ses relations bilatérales avec l’Azerbaïdjan, un pays à majorité chiite étroitement allié à la Turquie qui a vu son partenariat avec l’État juif s’épanouir.

En mars, le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères Jeyhun Bayramov a ouvert la toute première ambassade de Bakou en Israël.

Le président Isaac Herzog s’est rendu en Azerbaïdjan en mai, lorsqu’il a discuté de la menace iranienne et des relations bilatérales.

Israël est l’un des principaux fournisseurs d’armes de l’Azerbaïdjan. Selon l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm, Israël a fourni 69 % des principales importations d’armes de Bakou pour la période 2016-2020, ce qui représente 17 % des exportations d’armes de Jérusalem pour cette période.

Israël a intensifié ses livraisons d’armes à l’Azerbaïdjan pendant le conflit du Haut-Karabakh en 2020. L’Azerbaïdjan est sorti vainqueur de cette guerre de six semaines avec l’Arménie, qui a coûté la vie à plus de 6 000 soldats et a permis à Bakou de reprendre le contrôle des territoires contestés.

Ce n’est un secret pour personne que la localisation de l’Azerbaïdjan à la frontière nord de l’Iran et le fait qu’Israël achète plus de 30 % de son pétrole à Bakou constituent les deux piliers des relations entre les deux pays.

Lazar Berman a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.