Rechercher

Gantz avertit les Palestiniens que le Ramadan est « menacé par le terrorisme »

Le ministre de la Défense déclare que l'assouplissement des restrictions pendant le mois de jeûne dépend de la « situation sécuritaire », faisant suite aux attentats en Israël

Le ministre de la Défense Benny Gantz souhaite aux Palestiniens un Ramadan Kareem dans une déclaration vidéo, le 2 avril 2022. (Crédit : Capture d'écran/Facebook)
Le ministre de la Défense Benny Gantz souhaite aux Palestiniens un Ramadan Kareem dans une déclaration vidéo, le 2 avril 2022. (Crédit : Capture d'écran/Facebook)

Dans un message adressé aux Palestiniens alors que le Ramadan commençait samedi, le ministre de la Défense Benny Gantz a déclaré que tout assouplissement des restrictions pendant le mois sacré musulman dépendrait « de la situation sécuritaire ».

« En ce début du mois de Ramadan, je souhaite un Ramadan Karim à tous les Palestiniens de Judée-Samarie et de la bande de Gaza », a déclaré Gantz dans un message vidéo sur la page Facebook de la liaison militaire.

« Malheureusement, nous sommes dans une période difficile d’attaques terroristes contre les citoyens israéliens, une réalité que nous ne pouvons pas accepter, et nous travaillons avec force et détermination », a-t-il ajouté.

« Nous examinons actuellement les mesures que nous pouvons prendre en vue du Ramadan, pour vous permettre de célébrer la fête de la meilleure façon possible, tout en maintenant avant tout la sécurité. »

Une série d’attentats terroristes meurtriers a tué onze personnes en Israël en une semaine, dont une fusillade au cours de laquelle cinq personnes ont été tuées mardi, mettant les forces de sécurité israéliennes en état d’alerte accrue à l’approche du Ramadan, une période souvent marquée par des hautes tensions en Israël et en Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...