Rechercher

GB : un théâtre perd des sponsors après un scandale antisémite

Le scandale est survenu après qu'une pièce a mis en scène un personnage juif cherchant à dominer le monde

Une vue du Royal Court Theatre à Sloane Square, le 20 avril 2021 à Londres, en Angleterre. (Rob Pinney/Getty Images via JTA)
Une vue du Royal Court Theatre à Sloane Square, le 20 avril 2021 à Londres, en Angleterre. (Rob Pinney/Getty Images via JTA)

Deux sociétés ont retiré leur financement à un théâtre londonien accusé d’antisémitisme.

Les accusations ont vu le jour à cause d’une pièce dans laquelle un personnage milliardaire, nommé Hershel Fink, voulait dominer le monde.

Les cabinets d’avocats Kirkland & Ellis et Weil, Gotshal & Manges ont déclaré à la BBC qu’ils ne financeraient plus le théâtre Royal Court.

« Nous condamnons dans les termes les plus forts toute forme de racisme et de discrimination, y compris l’antisémitisme, et au vu des récents événements, nous n’avons pas été en mesure de poursuivre notre parrainage, » a déclaré au radiodiffuseur britannique, un porte-parole du cabinet Kirkland & Ellis.

« Weil condamne fermement toute forme d’antisémitisme ou de discrimination, qu’elle soit consciente ou inconsciente, et nous allons retirer notre soutien à la Royal Court, » a pour sa part indiqué à la BBC le cabinet Weil, Gotshal & Manges, le seul sponsor dit « gold » du théâtre.

Le théâtre a quant à lui déclaré que le nom du personnage était dû à un « préjugé inconscient » à l’encontre des Juifs, et qu’il avait été changé avant la première de la pièce le mois dernier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...