Hamas : L’attaque d’Ariel est la réponse à la déclaration de Trump sur Jérusalem
Rechercher

Hamas : L’attaque d’Ariel est la réponse à la déclaration de Trump sur Jérusalem

Netanyahu a condamé l'attaque au couteau qui a tué Itamar Ben-Gal, et jure de traduire en justice l'auteur des faits

Des médecins soignent Itamar Ben-Gal, grièvement blessé lors d'une attaque terroriste à l'arme blanche dans l'implantation d'Ariel en Cisjordanie, le 5 février 2018. (Conseil régional de Samarie)
Des médecins soignent Itamar Ben-Gal, grièvement blessé lors d'une attaque terroriste à l'arme blanche dans l'implantation d'Ariel en Cisjordanie, le 5 février 2018. (Conseil régional de Samarie)

Le groupe terroriste du Hamas a déclaré que l’attaque à l’arme blanche perpétrée lundi contre Itamar Ben-Gal, 29 ans, dans le nord de la Cisjordanie, était un acte de « résistance » à la reconnaissance par le président américain Donald Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël.

« Le Hamas se félicite du succès de cette opération », a déclaré le porte-parole du groupe terroriste Abdel Latif Qanu dans un communiqué. « Nous souhaitons aux auteurs et aux résistants de Cisjordanie toute la tranquillité possible. »

Le site d’information Ynet a cité un deuxième porte-parole du Hamas qui a déclaré que l’attaque « prouve que l’Intifada d’al-Quds se poursuit ».

Le porte-parole du Hamas a également appelé à la fin de la coopération sécuritaire entre Israël et l’Autorité palestinienne.

Le Djihad islamique et deux autres groupes terroristes palestiniens dans la bande de Gaza se sont également félicités de l’attaque au couteau et ont appelé les Palestiniens à intensifier leur « résistance » contre Israël.

La victime a été identifiée comme étant Itamar Ben Gal, 29 ans, de l’implantation de Har Bracha, tout près de Naplouse. Ce père de quatre enfants était rabbin et enseignant dans la communauté du nord de la Cisjordanie. Les résidents de l’implantations ont déploré la perte d’un « ami cher » et d’un « éducateur dévoué ».

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a condamné l’attentat terroriste et a juré qu’Israël capturerait l’auteur, qui a pris la fuite.

« Nous allons le traduire en justice, comme nous le faisons toujours. J’ai mis ma confiance dans les forces de sécurité qui font le plus dur travail contre ces attaques infâmes », a-t-il déclaré lors d’une réunion des groupes du Likud.

L’armée a déclaré qu’un officier de Tsahal avait repéré l’agresseur et l’avait poursuivi en le heurtant avec son véhicule, mais qu’il avait réussi à fuir. Les soldats israéliens fouillent la région, a déclaré l’armée.

Le Centre Palestinien d’Information a indiqué que des soldats de l’armée israélienne sont entré « en grand nombre » dans le village de Salfit, à la recherche de l’assaillant.

Itamar Ben-Gal, qui a été tué lors d’une attaque au couteau en Cisjordanie, le 5 février 2018, photographié ici à la circoncision de son fils en 2017 (Yitzhak Melamed)

Les médecins ont essayé de réanimer Ben-Gal, qui a été poignardé à plusieurs reprises dans la poitrine. Il a été emmené dans un état critique à l’hôpital Beilinson de Petah Tikvah, où les médecins ont été contraints de prononcer sa mort.

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman a déclaré à Hadashot que l’attaque était une « réponse directe à l’incitation du Fatah et de l’Autorité palestinienne », citant les fonds que le mouvement politique du président de l’AP Mahmoud Abbas verse aux familles des terroristes palestiniens.

M. Liberman affirme que la communauté internationale doit faire pression sur le président de l’AP, Mahmoud Abbas, pour qu’il mette fin à cette pratique. Il a ajouté que le Hamas, le groupe terroriste palestinien qui dirige la bande de Gaza, a investi 226 millions de dollars en 2017 dans l’infrastructure des tunnels.

Danny Danon, ambassadeur d’Israël aux Nations unies, devant le Conseil de sécurité, le 17 janvier 2017. (Crédit : autorisation)

Danny Danon, ambassadeur d’Israël aux Nations unies, a appelé le Conseil de sécurité à condamner sans équivoque l’attentat terroriste meurtrier perpétré aujourd’hui dans la ville d’Ariel, en Cisjordanie, et à faire pression sur l’Autorité palestinienne afin qu’elle cesse de verser des allocations aux familles de terroristes qui ciblent les Israéliens.

« Les dirigeants palestiniens doivent être tenus pour responsables du meurtre horrible survenu aujourd’hui en Israël », a déclaré Danon dans un communiqué. « Cette attaque terroriste est le résultat direct de l’incitation et des sommes versées aux terroristes par l’Autorité palestinienne. »

« Au lieu d’inviter Mahmoud Abbas à s’adresser au Conseil de sécurité afin qu’il y diffuse ses mensonges et sa haine, le Conseil devrait condamner sans équivoque cette attaque et exiger qu’il arrête de verser des allocations aux terroristes », a-t-il dit.

Abbas prononcera une allocution exceptionnelle devant le Conseil de sécurité de l’ONU le 20 février et réagira à la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par les Etats-Unis.

En adressant ses condoléances à la famille de la victime, le Président Reuven Rivlin a indiqué sur Twitter qu’il était « fier » du soldat israélien qui a poursuivi le terroriste et l’a renversé avec sa voiture.

« Je suis confiant que les forces de sécurité le retrouveront bientôt, lui et ses complices, et qu’ils seront traduits en justice », a-t-il ajouté.

« Encore un attentat terroriste et encore un autre rabbin assassiné, le rabbin Itamar Ben-Gal », a indiqué le président de l’opposition Isaac Herzog (Union sioniste), faisant allusion à une fusillade le mois dernier qui a tué le rabbin Raziel Shevach, également dans le nord de la Cisjordanie. « Mes sincères condoléances à sa famille, sa femme, ses enfants et ses proches. Nous continuerons, continuerons et vaincrons ensemble. »

La députée Tzipi Livni s’exprime lors d’une visite dans l’implantation israélienne de Maale Adumin, en Cisjordanie, le 18 mai 2017. (Yonatan Sindel/Flash90)

« Une grave attaque terroriste à Ariel. Pendant ces heures, nous partageons tous la douleur de la famille. Je renforce et je soutiens nos forces de sécurité qui travaillent actuellement à capturer le terroriste « , a indiqué Tzipi Livni, co-leader de l’Union sioniste.

Zehava Galon, qui préside le parti pacifiste Meretz, a qualifié la victime d' »une autre personne qui a été assassinée sur l’autel d’un conflit inutile ».

« Je salue la famille en ce moment terrible et j’espère que les forces de sécurité captureront le terroriste et le traduiront devant la justice », a-t-elle dit sur Twitter.

Le député du Likud, Yehudah Glick, a écrit dans un tweet que son « cœur pleure pour un autre Juif qui a été assassiné parce qu’il était juif ».

« Personne n’arrêtera le processus de rédemption. Nous construisons et construirons de plus en plus. Nous continuerons à gravir la montagne à toute vitesse », a-t-il dit.

Le maire d’Ariel Eli Shaviro a appelé à annexer les implantations israéliennes en Cisjordanie.

« J’exhorte le Premier ministre, les ministres et les membres de la Knesset – il est de votre responsabilité d’empêcher la prochaine attaque », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...