Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

La canicule bientôt de retour en Israël, avec des températures atteignant 46°C

Avec 33°C à Tel Aviv et 37°C à Jérusalem, un pic de chaleur est à prévoir ; la société de gestion de l'électricité présente un plan pour éviter les pannes de courant

Illustration : Le soleil se couchant sur les forêts près de Jérusalem, le 2 septembre 2021. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Illustration : Le soleil se couchant sur les forêts près de Jérusalem, le 2 septembre 2021. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Les pays méditerranéens devraient connaître une vague de chaleur torride cette semaine, Israël devant crépiter sous des températures élevées de mercredi à, au moins, dimanche, selon les météorologues.

Israël connaîtra le pic du front chaud nommé « Cléon » jeudi.

La région de la vallée du Jourdain devrait être la touchée avec des températures pouvant atteindre 46 ° C, selon le service météorologique israélien.

Le mercure devrait atteindre 33°C à Tel Aviv, tandis que Jérusalem verra les températures atteindre 37°C.

Des températures élevées sont attendues dans toute la région, en particulier à Chypre et en Grèce, où les températures devraient dépasser 40°C par endroits vendredi.

Dans un communiqué, le service météorologique israélien a déclaré qu’il serait interdit d’allumer des feux dans les parcs naturels et les réserves en raison du risque de déclencher des incendies de forêt.

Des itinéraires courts dans les parcs seront ouverts aux touristes avec des aires de repos en cours de route, mais le service a noté que les visiteurs devraient prévoir la fermeture de certains des sentiers les plus longs.

L’Autorité israélienne de la nature et des parcs (INPA) a déclaré que les sites du désert de Judée seront fermés pendant la vague de chaleur.

Des représentants de la société de gestion de l’électricité Noga ont présenté dimanche au ministère de l’Énergie un plan pour éviter les coupures de courant pendant la canicule, afin d’éviter une répétition des pannes début juin lorsque le pays a connu une chaleur torride.

Quelque 300 000 foyers ont été privés d’électricité au plus fort des pannes.

Illustration : La centrale électrique d’Ashkelon, le 2 janvier 2009. (Crédit : Moshe Shaï/Flash90)

La fréquence, l’intensité et la durée des vagues de chaleur dans le monde, y compris en Israël, sont en augmentation dans le contexte du dérèglement climatique.

L’Organisation météorologique mondiale (OMM) a déclaré que le début du mois de juillet a marqué la semaine la plus chaude jamais enregistrée sur la planète.

Ces pics soudains et intenses de température sont connus pour entraîner une augmentation des hospitalisations et des décès dans les populations vulnérables, en particulier chez les personnes âgées.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.