Rechercher

La NRA fustige 3 milliardaires juifs et leur « programme élitiste »

Un tweet de la National Rifle Association accuse George Soros, Michael Bloomberg et Tom Steyer de payer pour imposer des mesures interdisant le port d'armes aux Américains

Une convention de la ,National Rifle Association à Dallas, le 4 mai 2018. (Crédit : Sue Ogrocki)
Une convention de la ,National Rifle Association à Dallas, le 4 mai 2018. (Crédit : Sue Ogrocki)

La National Rifle Association (NRA) a tweeté que d’éminents milliardaires juifs progressistes imposaient « leur programme élitiste aux Américains ».

Ce tweet est survenu trois jours après qu’un homme armé a tué 11 personnes dans une synagogue de Pittsburgh.

De nombreuses personnes ont affirmé que le tweet accusant George Soros, Tom Steyer et Michael Bloomberg avait alimenté les théories du complot ourdies par l’extrême-droite.

« Un autre milliardaire américain injecte des sommes incommensurables pour faire élire des anti-armes », indiquait le tweet de mardi. « Le célèbre anti-arme George Soros a rejoint les milliardaires anti-armes Steyer et Bloomberg. Il n’y a pas de limite à ce qu’ils sont capables de payer pour étaler leur programme élitiste sur les américains. »

Le tweet contenait un lien vers un article de CNBN sur les dons de Soros à l’approche des élections du 6 novembre.

Survivant de la Shoah et philanthrope qui finance des causes progressistes et pro-démocrates, est régulièrement pris pour cible par l’extrême-droite américaine et à l’étranger, qui ont recours à des clichés antisémites pour exagérer son influence sur la politique et les affaires économiques.

George Soros, fondateur et président de l’Open Society Foundations, à Bruxelles, le 27 avril 2017. (Crédit : AFP/Pool/Olivier Hoslet)

Un homme originaire de Floride serait à l »origine de la bombe envoyée à son appartement.

Michael Bloomberg à New York, le 9 mai 2017. (Crédit : Bryan Bedder/Getty Images for Town & Country)

Les républicains, et notamment le président américain Donald Trump, ont également fustigé Soros pour son soutien à des causes libérales.

Michael Bloomberg, ancien maire de New York, a fondé plusieurs causes libérales et Steyer est un important philanthrope en Californie.

Le chef de la majorité à la Chambre des Représentants Kevin McCarthy, a accusé ces trois milliardaires d’acheter les élections, dans un tweet qu’il a fini par effacer.

Steyer, dont le père était juif, a dénoncé le tweet « ouvertement antisémite » de McCarthy.

Le vice-président exécutif et chef de la direction du National Rifle Association (NRA), Wayne LaPierre, lors de la Conférence d’action politique conservatrice de 2018 à National Harbor, Oxon Hill, Maryland, le 22 février 2018 (Crédit : AFP PHOTO / JIM WATSON

En février, durant la Conservative Political Action Conference (une réunion politique organisée par les conservateurs américains), Wayne LaPierre, dirigeant de la NRA (groupe de protection des droits civiques en faveur du port d’armes à feu) a suscité de vives réactions en accusant Soros, Steyer et Bloomber de « socialisme » et d’ « ingénierie sociale ». Certains ont accusé LaPierre de tenir des propos antisémites.

« A chaque fois, dans chaque pays ou cette maladie politique monte au pouvoir, ses citoyens sont réprimés, leurs libertés sont détruites, leurs armes à feu interdites et confisquées, et tout cela est soutenu par l’ingénierie sociale et des milliards de personnes comme George Soros, Michael Bloomberg, Tom Steyer, et d’autres. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...