Israël en guerre - Jour 259

Rechercher

L’AP tient Netanyahu pour responsable de la crise à Gaza

Un porte-parole de l'Autorité palestinienne accuse le blocus et “l'occupation” d'être à l'origine des tensions politiques palestiniennes

Dov Lieber est le correspondant aux Affaires arabes du Times of Israël

Partisans du Hamas, du Jihad islamique et du mouvement Al-Ahrar contre le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 2 mai 2017. L'une des pancartes dit : "Abbas ne me représente pas". (Crédit : Said Khatib/AFP)
Partisans du Hamas, du Jihad islamique et du mouvement Al-Ahrar contre le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 2 mai 2017. L'une des pancartes dit : "Abbas ne me représente pas". (Crédit : Said Khatib/AFP)

Un porte-parole de l’Autorité palestinienne (AP), Yusud al-Mahmud, a déclaré dans un communiqué publié mercredi sur le site de l’agence de presse Wafa qu’Israël avait tort de se dédouaner de la crise de l’électricité à Gaza.

« La simplification du tableau faite [par le Premier ministre Benjamin Netanyahu] d’un conflit national sur le paiement des factures d’électricité n’exonère pas le gouvernement Netanyahu de ses responsabilités », a-t-il dit.

« La raison de [cette crise], c’est l’existence de l’occupation israélienne et du siège [de Gaza] infligés à la bande de Gaza depuis 10 ans. De plus, le coup d’état désastreux [du Hamas] ne se serait pas produit si l’occupation, le siège et le démantèlement des terres palestiniennes n’existaient pas. »

Le blocus de la bande de Gaza, destiné à empêcher le Hamas de se procurer des armes, a été instauré quand le groupe terroriste s’est violemment emparé du pouvoir, auparavant détenu par l’AP, il y a 10 ans.

« Le coup d’état et les dissensions [palestiniennes] ne profitent qu’à [Israël] », a ajouté al-Mahmud.

« Le gouvernement Netanyahu persiste à poursuivre l’occupation, refuse de faire la paix, et se hâte de faire obstruction à toute opportunité qui relancerait [le processus de paix]. C’est la situation politique qui est responsable de la détérioration de la situation palestinienne en interne. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.