Rechercher

L’armée israélienne se prépare à utiliser des drones armés en Cisjordanie

De hauts responsables militaires en Cisjordanie sont actuellement formés pour être prêts à ordonner aux forces aériennes de viser des cibles à l'aide de drones

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un Elbit Hermes 900 en vol pendant l'opération Aube, au début du mois d'août 2022. (Crédit : Armée israélienne)
Un Elbit Hermes 900 en vol pendant l'opération Aube, au début du mois d'août 2022. (Crédit : Armée israélienne)

L’armée israélienne prépare des unités en Cisjordanie qui seraient susceptibles d’exploiter des drones armés pendant des raids anti-terroristes, selon un reportage qui a été diffusé mardi soir à la télévision.

Le reportage diffusé par Kan a indiqué que des militaires israéliens opérant en Cisjordanie et le commandant d’une brigade en charge des secteurs de Jénine et de Tulkarem ont récemment été formés pour pouvoir gérer un escadron militaire qui exploite lui-même des drones.

Une information qui a été confirmée par l’armée au Times of Israel.

Aucun drone n’aurait été utilisé jusqu’à présent en Cisjordanie dans le but de frapper une cible. Dans le passé, l’État juif a utilisé des hélicoptères, mais seulement dans des circonstances particulières et ce n’est guère une habitude.

Photo d’illustration : Des hommes armés ouvrent le feu sur les forces israéliennes pendant un raid à Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, le 13 mai 2022. (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90)

Les soldats israéliens ont essuyé des tirs de manière répétée pendant des opérations nocturnes en Cisjordanie dans le cadre d’une opération menée contre les terroristes palestiniens, une campagne qui a commencé depuis déjà plusieurs mois.

Cette opération, appelée Breakwater, a suivi une série d’attaques meurtrières qui a fait 19 morts chez les Israéliens entre la mi-mars et le début du mois de mai. Plus de 1 500 suspects ont été placés en détention depuis le début de l’opération.

Au mois de mai, un vétéran de l’unité d’élite Yamam, au sein de la police israélienne, a été tué alors que les forces bouclaient une opération comprenant des raids dans les habitations de terroristes.

Des drones armés ont été largement utilisés pendant les affrontements récents entre le groupe terroriste du Jihad islamique palestinien et l’armée israélienne, dans la bande de Gaza.

Un opérateur de drone de l’armée israélienne pendant l’Opération Aube, dans une image publiée par les militaires, le 17 août 2022. (Armée israélienne)

Jusqu’à une date récente, le censeur militaire interdisait toute publication au sujet des drones armés. L’armée n’a pas confirmé pendant de longues années son utilisation de ce type de drone.

L’armée a indiqué que les drones comptent pour 80 % des heures de vol opérationnelles dans l’armée de l’air. Elle n’a pas fait part du nombre de drones armés qu’elle a actuellement en sa possession.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...