Rechercher

Le gardien d’Ariel assassiné s’appelait Vyacheslav Golev

Le jeune homme de 23 ans de Beit Shemesh a utilisé son corps pour protéger sa fiancée; les deux avaient récemment emménagé ensemble après s'être fiancés

Du personnel de sécurité et de secours sur les lieux d'une fusillade à l'entrée d'Ariel, en Cisjordanie, le 30 avril 2022 (Crédit : Flash90) En haut à droite : Vyacheslav Golev.
Du personnel de sécurité et de secours sur les lieux d'une fusillade à l'entrée d'Ariel, en Cisjordanie, le 30 avril 2022 (Crédit : Flash90) En haut à droite : Vyacheslav Golev.

L’agent de sécurité, tué vendredi soir dans une attaque terroriste à l’entrée de l’implantation d’Ariel en Cisjordanie, a été identifié comme étant Vyacheslav Golev, 23 ans.

Golev était un ancien étudiant de l’Université d’Ariel. Il avait récemment déménagé pour vivre avec sa fiancée en Cisjordanie. Ils s’étaient fiancés quelques semaines seulement avant l’attaque.

Il laisse dans le deuil ses parents et ses sept frères et sœurs qui vivent à Beit Shemesh, ainsi que sa fiancée qui était postée au poste de garde lors de l’attaque. Golev a utilisé son corps pour la protéger de la pluie de balles, lui sauvant la vie, selon des responsables militaires.

Sa fiancée, nommée Victoria Fligelman de la ville méridionale d’Ashkelon, n’a pas été blessée dans l’attaque.

Une photo non datée de Vyacheslav Golev, tué lors d’une fusillade près d’Ariel le 29 avril, et de sa fiancée, Victoria Fligelman. (Autorisation)

La municipalité de Beit Shemesh a adressé ses condoléances à la famille de Golev. « L’agent de sécurité a fait preuve d’un héroïsme suprême et a sauvé la vie de l’agent de sécurité qui travaillait avec lui », a déclaré la maire Aliza Bloch.

La municipalité d’Ashkelon a déclaré qu’elle aiderait Fligelman et sa famille après l’attaque.

Le maire d’Ashkelon, Tomer Galam, a déclaré que Golev avait fait preuve d’une « bravoure héroïque » lorsqu’il avait protégé sa fiancée.

La date et l’heure des funérailles de Golev n’ont pas pour le moment été fixées.

Après une chasse à l’homme de 20 heures, les forces anti-terroristes ont arrêté deux Palestiniens qui seraient à l’origine de l’attaque terroriste meurtrière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...