Le Hamas décrit Gaza comme un paradis dans une nouvelle vidéo de propagande
Rechercher

Le Hamas décrit Gaza comme un paradis dans une nouvelle vidéo de propagande

La vidéo pré-électorale célèbre les victoires supposées du groupe sur Israël, avec des répliques des plaques de soldats morts

Les yeux fixés sur les élections municipales d’octobre dans les territoires palestiniens, le groupe terroriste du Hamas a produit une vidéo lisse montrant une bande de Gaza censément prospère sous sa direction, avec des personnes souriantes et portant des pancartes avec le hashtag « merci Hamas ».

La vidéo montre aussi une image de la statue d’un poing en métal perché au sommet de ce qui semble être un véhicule blindé de l’armée israélienne. Le point tient une réplique de la plaque d’identification du soldat Oron Shaul, mort au combat. La plaque porte le numéro militaire de Shaul, 6092065.

Shaul a été tué au combat pendant la guerre de 2014 à Gaza, et le Hamas avait initialement affirmé l’avoir capturé vivant. Il a par la suite été prononcé mort par l’armée israélienne, et le Hamas a refusé de restituer son corps.

La bande de Gaza est largement décrite comme un territoire frappé par la pauvreté, constamment au bord de l’effondrement. Mais la vidéo décrit un tableau complètement différent, alors que le groupe terroriste cherche à montrer aux Palestiniens, en Cisjordanie et à Gaza, ses réussites depuis qu’il a pris le pouvoir dans l’enclave en 2007.

Une imposante statue d'un poing tenant les plaques d'identification militaire d'un soldat israélien mort au combat, Oron Shaul, dans une vidéo du Hamas présentant la bande de Gaza comme un paradis et diffusée le 7 août 2016. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Une imposante statue d’un poing tenant les plaques d’identification militaire d’un soldat israélien mort au combat, Oron Shaul, dans une vidéo du Hamas présentant la bande de Gaza comme un paradis et diffusée le 7 août 2016. (Crédit : capture d’écran YouTube)

La vidéo ne mentionne pas les quartiers et les maisons détruits pendant la guerre de 2014. Elle présente à la place la vie à Gaza comme presque idyllique, avec des vues renversantes de plages, des parcs, des magasins, des bâtiments municipaux et des mosquées. Des personnes souriantes, qui semblent heureuses, saluent la caméra, vivant dans ce qui semble être une oasis de verdure.

La vidéo met aussi en lumière les forces de l’ordre en action, des enfants en rollers, de hauts immeubles et une vie nocturne dynamique. Des diplômés d’université, des équipes de football, des ambulanciers, des pêcheurs et des familles promettent tous leur soutien au Hamas.

Le groupe islamiste, considéré comme terroriste par Israël et la plupart des gouvernements occidentaux, s’est accordé le mois dernier avec son rival, le Fatah, pour organiser des élections municipales dans la bande de Gaza et en Cisjordanie en octobre, pour la première fois en 11 ans.

Le Hamas dirige la bande de Gaza depuis un coup d’état sanglant qui a évincé le Fatah du président de l’Autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas du territoire en 2007. Le groupe terroriste, qui cherche à détruire Israël, a fréquemment critiqué le Fatah pour la coopération sécuritaire entre l’AP et Israël. Les forces de sécurité de l’AP arrêtent régulièrement des membres du Hamas en Cisjordanie, où le Fatah est la puissance dominante qui repousse les tentatives du Hamas d’augmenter son influence.

Selon les sondages d’opinion et les experts politiques, le Hamas, qui jouit d’une popularité inhabituelle en Cisjordanie et reste soutenu à Gaza, devrait remporter des victoires importantes aux prochaines élections.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...