Le « Qui ? » antisémite tagué sur un pont dans le Doubs
Rechercher

Le « Qui ? » antisémite tagué sur un pont dans le Doubs

Ce slogan est "une autre manière de dire qu’on n’aime pas les Juifs", avertit la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme

Photo d'illustration : Des manifestants défilent sur la Place de la République lors d'une manifestation anti-pass sanitaire à Paris, le samedi 14 août 2021. (Crédit : AP Photo/Adrienne Surprenant)
Photo d'illustration : Des manifestants défilent sur la Place de la République lors d'une manifestation anti-pass sanitaire à Paris, le samedi 14 août 2021. (Crédit : AP Photo/Adrienne Surprenant)

Le pont de Brognard, situé dans le Doubs, a été tagué la semaine dernière par des slogans antisémites et nationalistes, a rapporté le journal l’Est Républicain.

« La République tue nos libertés », « Deus Vult » (« Dieu le veut » en latin, utilisé par les premiers croisés comme un cri de ralliement avant les combats contre les troupes musulmanes, aussi slogan d’un journal d’extrême droite), et « Qui ?! », ont été tagués.

L’agglomération a prévu de porter plainte et la Gendarmerie a été saisie.

Le « Qui ? » est devenu ces dernières semaines une interrogation reprise par les manifestants anti-pass sanitaire. Selon ceux-ci, les responsables de la crise sanitaire et de son traitement seraient des Juifs.

Au début du mois, en Moselle, une enseignante d’allemand a été interpellée pour avoir brandi une pancarte listant les noms de plusieurs responsables politiques, hommes d’affaires et intellectuels, dont la plupart sont Juifs. La question « Qui ? » avait là aussi été inscrite sur sa pancarte.

Pour la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), ce slogan est « une autre manière de dire qu’on n’aime pas les Juifs ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...