Rechercher

Le Suriname annonce l’ouverture d’une ambassade à Jérusalem dans un avenir proche

Albert Camdin a informé Yair Lapid de l'évolution de la situation ; Israël va offrir une aide humanitaire à la nation sud-américaine frappée par les inondations

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le ministre des Affaires étrangères du Suriname, Albert Camdin, est reçu par le ministre des Affaires étrangères, Yair Lapid, à Jérusalem, le 30 mai 2022 (Crédit : Jorge Novomisky/GPO).
Le ministre des Affaires étrangères du Suriname, Albert Camdin, est reçu par le ministre des Affaires étrangères, Yair Lapid, à Jérusalem, le 30 mai 2022 (Crédit : Jorge Novomisky/GPO).

Le ministre surinamais des Affaires Étrangères, Albert Camdin a déclaré à son homologue Yair Lapid, lors d’une rencontre lundi dans la capitale israélienne, que le Suriname ouvrira prochainement une ambassade à Jérusalem.

La république sud-américaine néerlandophone rejoindra les États-Unis, le Guatemala, le Honduras et le Kosovo, qui ont déjà leurs ambassades à Jérusalem. Plusieurs autres pays ont des ambassades ou des missions commerciales à Jérusalem, notamment l’Australie, la Hongrie et la République tchèque.

Lapid et Camdin ont signé un accord de consultation entre les ministères des Affaires Étrangères. Lapid a proposé d’envoyer de l’aide humanitaire au Suriname pour l’aider à faire face aux conséquences des graves inondations du mois de mars.

Israël s’est emparé de Jérusalem-Est lors de la guerre des Six Jours en 1967 et l’a ensuite annexée, une décision qui n’est pas reconnue au niveau international. Les Palestiniens voient en Jérusalem-Est la capitale d’un futur État palestinien auquel ils aspirent. À ce jour, presque tous les pays maintiennent leur ambassade à Tel-Aviv en raison du différend sur Jérusalem-Est.

L’annonce du Suriname est intervenue un jour après qu’Israël a célébré Yom Yeroushalayim, qui marque la réunification de la capitale au cours de la guerre des Six Jours de 1967, lorsqu’Israël a pris le contrôle de Jérusalem-Est à la Jordanie.

La semaine dernière, l’ambassadeur des États-Unis en Israël, Thomas Nides, a emménagé dans une nouvelle maison à Jérusalem et son ambassade a déposé une demande auprès du ministère des Affaires étrangères pour que le bâtiment soit reconnu comme résidence officielle de l’envoyé, a confirmé un responsable américain au Times of Israel dimanche.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...