L’entrée de Ben-Gvir dans une coalition serait « inacceptable » pour Steinitz
Rechercher

L’entrée de Ben-Gvir dans une coalition serait « inacceptable » pour Steinitz

Le ministre de l'Energie du Likud dit ne pas imaginer siéger dans le même gouvernement que le chef d'Otzma Yehudit, dont l'entrée à la Knesset est facilitée par Netanyahu

Yuval Steinitz lors de la réunion hebdomadaire du cabinet à Jérusalem le 18 juin 2017. (Yonatan Sindel/Flash90)
Yuval Steinitz lors de la réunion hebdomadaire du cabinet à Jérusalem le 18 juin 2017. (Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre de l’Energie Yuval Steinitz, membre éminent du parti du Likud au pouvoir, a déclaré dimanche matin qu’Itamar Ben-Gvir, disciple de feu le rabbin d’extrême-droite Meir Kahane, serait un candidat « inacceptable » à accepter dans une future coalition.

Netanyahu, au début de la semaine dernière, avait négocié une fusion entre le parti Otzmat Yehudit de Ben Gvir et le Parti sioniste religieux de Bezalel Smotrich. Selon les sondages, Ben Gvir pourrait obtenir un siège à la prochaine Knesset.

Le leader du parti Otzma Yehudit se trouve dorénavant en troisième position sur la liste fusionnée, qui, selon deux sondages effectués vendredi, franchirait le seuil de la Knesset et pourrait obtenir 4 à 5 sièges lors des élections du 23 mars.

« Je ne me vois pas appartenir à un gouvernement avec Ben Gvir. Je m’y oppose et c’est aussi complètement irréaliste », a déclaré Steinitz à la chaîne Kan.

Alors qu’il lui était demandé s’il excluait toute possibilité de coopération avec Otzma, Steinitz a répondu que « Ben-Gvir est inacceptable en raison de ses positionnements et de ses déclarations ».

Le président d’Otzma Yehudit, Itamar Ben Gvir, s’adresse aux médias au siège du parti à Jérusalem, le soir des élections, le 2 mars 2020. (Olivier Fitoussi/Flash90)

Samedi, le chef de Tikva Hadasha, Gideon Saar, a exclu d’intégrer Ben-Gvir dans la possible coalition qu’il espère bien mettre en place au lendemain du scrutin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...