Israël en guerre - Jour 226

Rechercher

Washington confirme que le Hamas exploite des hôpitaux de Gaza, dont Shifa

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Des patients et des déplacés à l'hôpital al-Shifa de Gaza City, le 10 novembre 2023. (Crédit : Khader al-Zanoun/AFP)
Des patients et des déplacés à l'hôpital al-Shifa de Gaza City, le 10 novembre 2023. (Crédit : Khader al-Zanoun/AFP)

L’administration Biden confirme les affirmations israéliennes de longue date selon lesquelles le Hamas utilise les hôpitaux à des fins terroristes.

« Nous avons des informations selon lesquelles le Hamas et le Jihad islamique palestinien utilisent certains hôpitaux de la bande de Gaza, dont al-Shifa, et des tunnels en dessous pour dissimuler et soutenir leurs opérations militaires et pour détenir des otages », déclare John Kirby, porte-parole du Conseil de Sécurité Nationale (NSC) de la Maison Blanche, lors d’un point presse.

« Le Hamas et les membres du Jihad islamique palestinien exploitent un centre de commandement et de contrôle depuis al-Shifa, dans la ville de Gaza. Ils y ont entreposé des armes et sont prêts à répondre à une opération militaire israélienne contre cette installation », déclare Kirby.

Il précise que les États-Unis ne sont pas favorables à ce qu’Israël frappe al-Shifa depuis les airs, car les troupes de Tsahal continuent d’encercler le centre hospitalier.

« Les hôpitaux et les patients doivent être protégés », déclare le porte-parole de la Maison Blanche, soulignant que des personnes innocentes sont abritées à l’intérieur et ne « méritent pas d’être prises entre deux feux ».

Ce scénario met en évidence la difficulté de l’opération militaire qu’Israël tente de mener à bien, alors que le Hamas s’implante au sein des populations civiles, explique Kirby.

Il affirme que les actions du Hamas ne diminuent en rien la responsabilité d’Israël de protéger les civils.

Kirby ajoute qu’environ 115 camions supplémentaires d’aide humanitaire sont entrés à Gaza au cours des dernières 24 heures, ce qui porte le nombre total de camions à 1 100 depuis le début de la guerre.

Il ajoute que 600 citoyens américains et les membres de leur famille ont pu fuir Gaza depuis le début de la guerre.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.