Netanyahu : « La terreur ne triomphera jamais de nous »
Rechercher

Netanyahu : « La terreur ne triomphera jamais de nous »

Le président et le Premier ministre israéliens se sont exprimés sur l'attaque contre la famille Salomon lors d'une commémoration en hommage de Zeev Jabotinsky ; Hotovely fustige les "éloges des parents qui élèvent des monstres"

Benjamin Netanyahu à la cérémonie d'hommage en l'honneur de Zeev Jabotinsky, le 23 juillet 2017 (Crédit : GPO)
Benjamin Netanyahu à la cérémonie d'hommage en l'honneur de Zeev Jabotinsky, le 23 juillet 2017 (Crédit : GPO)

Alors que trois membres de la famille Salomon venaient d’être enterrés à Modiin, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a dit dimanche soir que les Israéliens sont plus forts que le terrorisme qui les a tués.

« Nous sommes à Jérusalem, mais nos cœurs sont avec la famille Salomon à Modiin », a-t-il affirmé lors d’une cérémonie commémorative d’état en l’honneur du penseur sioniste Zeev Jabotinsky au mont Herzl de Jérusalem.

Les meurtres de Yosef, Elad et Chaya Salomon ont été « déchirants » et ont illustré un « cruel terrorisme », le produit d’une grande haine à l’égard des Juifs.

Il ajoute : « Depuis cent ans, nous avons traité avec cette terreur meurtrière et l’avons surmontée. La douleur est profonde, mais nos racines dans ce pays sont aussi profondes. La terreur ne nous vaincra jamais. La terreur ne triomphera jamais de nous. Nous continuerons à renforcer notre pays et à construire notre terre. »

Le président Reuven Rivlin a déposé une couronne et a prononcé une allocution lors de la cérémonie commémorative pour Zeev Jabotinsky, à l’occasion du 77e anniversaire de son décès, et du 66e anniversaire du décès de Johanna Jabotinsky.

Le président Reuven Rivlin a de son côté déclaré : « Le cœur se brise en de tels moments de deuil et de turbulences, mais il est impossible pour les représentants de la population et les dirigeants élus de se taire. Les actes de terreur, la violence sur et en dehors du mont si sain pour les Juifs et les Arabes doivent être condamnés et doivent être arrêtés ».

« En ce moment même, les membres de la famille adorée de Salomon, Yossi, Elad et Chaya sont mis au repos. Yossi, Elad et Chaya qui étaient en train de célébrer l’arrivée d’un autre enfant dans leur famille et ont été brutalement assassinés à leur table du Shabbat. Nos cœurs, les cœurs de tout le peuple d’Israël, sont avec la famille Salomon et la communauté de Halamish en ce moment difficile. Je vous envoie mes condoléances, et celles de tout le peuple d’Israël, aux familles des personnes assassinées et je souhaite offrir de la force et du soutien à toutes les forces de sécurité, l’armée, le Shin Bet et la police, qui travaillent jour et nuit pour protéger les gens et les terres ».

La vice-ministre des Affaires étrangères, Tzipi Hotovely, a rendu visite la famille Salomon à Halamish dimanche et a lancé un appel à la communauté internationale :

« C’est une erreur de comparer ce massacre sanglant à Neve Tzuf résultant des mesures de sécurité prises au mont du Temple. Alors que le massacre de la famille Salomon résulte directement de l’incitation de l’Autorité palestinienne, les mesures de sécurité israéliennes au mont du Temple ont été prises pour maintenir la sécurité et la sécurité des visiteurs sur le site sacré. Dans ce cas, les actions israéliennes ont été rendues nécessaires en raison de l’attaque terroriste sanglante qui a coûté la vie à deux policiers israéliens [le 14 juillet]. Nous sommes témoins des meurtres vicieux commis par les Palestiniens au cours du siècle passé et au lieu d’entendre la condamnation de la direction palestinienne, nous entendons les éloges des parents qui élèvent des monstres. La communauté internationale doit intensifier ses efforts pour faire pression sur l’Autorité palestinienne pour qu’il soit nécessaire de mettre fin à la violence au lieu de demander à Israël d’éliminer les mesures de sécurité. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...