Netanyahu : Seuls les résultats comptent dans la lutte contre le racisme contre les Israéliens éthiopiens
Rechercher

Netanyahu : Seuls les résultats comptent dans la lutte contre le racisme contre les Israéliens éthiopiens

Le Premier ministre a déclaré à une commission ministérielle qu'il fallait améliorer les liens entre la police et la communauté

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Des Israéliens éthiopiens manifestent contre la violence policière et les mauvais traitements dans la société israélienne, à Tel Aviv, le 3 juin 2015. (Crédit : Flash90)
Des Israéliens éthiopiens manifestent contre la violence policière et les mauvais traitements dans la société israélienne, à Tel Aviv, le 3 juin 2015. (Crédit : Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a appelé dimanche à prendre des mesures pour renforcer la confiance entre les Israéliens éthiopiens et la police, en précisant que les recommandations de la commission chargée de parvenir à cet objectif seraient jugées sur leurs résultats et non pas seulement l’adoption de ces politiques.

Netanyahu a fait les commentaires pendant qu’il présidait une réunion du comité interministériel pour la promotion de l’intégration éthiopienne dans la société israélienne.

« La relation entre la police et le peuple [israélien] d’origine éthiopienne en matière d’application de la loi est une question d’importance exigeant une discussion large et approfondie », a déclaré Netanyahu.

Lors d’une récente réunion de la commission, chaque ministère a décidé d’adopter les recommandations d’une étude sur la promotion de l’intégration éthiopienne. La seule exception a été le département de la police, qui est sous la direction du ministère de la Sécurité intérieure et qui a rejeté plus d’une douzaine de propositions au motif qu’elle les avait déjà mises en œuvre de son propre gré.

Des Israéliens éthiopiens manifestent contre la violence et le racisme dirigés contre les Israéliens d'origine éthiopienne, à Tel Aviv, le 18 mai 2015. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
Des Israéliens éthiopiens manifestent contre la violence et le racisme dirigés contre les Israéliens d’origine éthiopienne, à Tel Aviv, le 18 mai 2015. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

« Il est nécessaire de renforcer la confiance entre les personnes d’origine éthiopienne et la police israélienne », a poursuivi Netanyahu. « Il y a eu des progrès très importants dans la dénonciation du racisme contre les personnes d’origine éthiopienne ».

Netanyahu a noté que la commission avait accompli beaucoup de choses dans la dernière année mais a également souligné que « ces questions seront évalués sur les résultats et non sur les processus ».

Le rapport a été préparé par une équipe mise en place plus tôt cette année, comprenant les dirigeants de la communauté éthiopienne israélienne et de hauts représentants de divers ministères. Il a été chargé d’étudier les moyens d’éradiquer le présumé racisme institutionnel contre la communauté.

Les Israéliens éthiopiens ont longtemps accusé la police de brutalité et d’abus. L’été dernier, la communauté a organisé une série de manifestations à travers le pays, déclenchées par une vidéo montrant la police agressant, apparemment sans provocation, un soldat israélien d’origine éthiopienne en avril.

https://youtu.be/eG1yZEQe0ng

Des milliers de personnes sont descendues dans la rue pour demander au gouvernement de gérer le présumé racisme systématique et institutionnalisé. Les activistes ont également exprimé leur frustration face à ce qu’ils considèrent être des lacunes de l’Etat dans la lutte contre la qualité de vie de leur communauté.

Lors d’une manifestation en mai 2015 sur la Place Rabin de Tel-Aviv, au moins 41 personnes ont été blessées lorsque la manifestation a dégénéré. Les manifestants ont jeté des pierres sur la police et les officiers ont réagi avec des grenades assourdissantes et des canons à eau.

Il y a eu plusieurs manifestations et d’affrontements avec la police depuis lors dans le contexte d’autres incidents de discrimination présumée et de brutalité policière envers Les Ethiopiens israéliens.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...