Paralympiques: Iyad Shalabi remporte l’or à Tokyo, 1er médaillé arabe israélien
Rechercher

Paralympiques: Iyad Shalabi remporte l’or à Tokyo, 1er médaillé arabe israélien

Pour ses 4e Jeux, ce nageur de 34 ans originaire de Shfaram remporte l'épreuve du 100 m dos le premier jour des compétitions ; le ministre des Sports salue une "énorme réussite"

L'Israélien Iyad Shalabi célèbre après avoir remporté la médaille d'or du 100 mètres dos catégorie S1 aux Jeux paralympiques de 2020 à Tokyo, au Japon, le 25 août 2021. (Keren Isaacson/ Comité paralympique israélien)
L'Israélien Iyad Shalabi célèbre après avoir remporté la médaille d'or du 100 mètres dos catégorie S1 aux Jeux paralympiques de 2020 à Tokyo, au Japon, le 25 août 2021. (Keren Isaacson/ Comité paralympique israélien)

Les athlètes israéliens ont bien commencé les Jeux paralympiques de 2020 mercredi, lorsque le nageur Iyad Shalabi a remporté une médaille d’or lors de la première journée de compétitions à Tokyo.

Les médailles paralympiques sont courantes pour Israël – les athlètes du pays ont remporté un total de 375 médailles paralympiques contre 13 médailles olympiques – mais Shalabi est entré dans l’histoire en tant que premier Arabe israélien à réaliser cet exploit.

Il a remporté sa finale du 100 mètres dos avec un temps de 2:28.04, après qu’aucun tour préliminaire n’ait été organisé en raison du faible nombre de participants. L’Ukrainien Anton Kol a remporté l’argent et l’Italien Francesco Bettella le bronze.

Shalabi a terminé quatrième à Pékin en 2008 et à Londres en 2012, manquant de peu une médaille à ces deux Jeux.

Shalabi, 34 ans, est né sourd-muet dans une famille musulmane de Shfaram et est paralysé des quatre membres suite à un accident survenu à l’âge de 13 ans. Il concourt dans la catégorie S1, réservée aux personnes souffrant des limitations d’activité les plus graves.

Il s’entraîne dans un centre de Haïfa géré par ILAN – Association israélienne pour les enfants handicapés, accompagné de près par son père, Yusef.

Shalabi a remporté le bronze au 150 mètres quatre nages individuelles lors des Championnats d’Europe 2018, et l’or au 50 mètres dos lors des Championnats d’Europe de cette année, qui se sont tenus en mai.

Iyad Shalabi, d’Israël, participe à l’épreuve du 100 mètres dos, catégorie S1, aux Jeux paralympiques de 2020 à Tokyo, au Japon, le 25 août 2021. (Keren Isaacson/ Comité paralympique israélien)

Le ministre de la Culture et des Sports, Chili Tropper, a célébré mercredi la médaille d’or de Shalabi comme une « énorme réussite ».

« Iyad est un homme inspirant dont la vie a été remplie de victoires », a écrit Tropper. « Et aujourd’hui, une autre grande victoire. Iyad n’a pas été effrayé par les attentes élevées, il a visé haut et nous a tous remplis de fierté. Nous sommes fiers de toi, Iyad Shalabi ! »

Iyad Shalabi d’Israël (au centre) reçoit la médaille d’or du 100 mètres dos catégorie S1 aux Jeux paralympiques de 2020 à Tokyo, au Japon, le 25 août 2021. (Keren Isaacson/ Comité paralympique israélien)

Plus tôt, la nageuse Yulia Gordichuk n’a pas réussi à atteindre la finale du 400 mètres nage libre, terminant 10e sur 14 concurrents.

Pendant ce temps, l’équipe féminine de goalball d’Israël a remporté son premier match, s’imposant 11-1 face à l’Australie.

Les membres de l’équipe féminine de goalball d’Israël concourent contre l’Australie lors des Jeux paralympiques de 2020 à Tokyo, au Japon, le 25 août 2021. (Lilach Weiss)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...