Israël en guerre - Jour 148

Rechercher

Reza Pahlavi présente ses condoléances à la famille Dee et visite le mur Occidental

Le fils du dernier shah d'Iran et son épouse ont signé un livre de Psaumes pour la famille en deuil ; Leo Dee a dit espérer visiter un jour le palais royal à Téhéran

Reza Pahlavi, fils du dernier shah d'Iran, à gauche, rencontrant Leo Dee, à droite, lors d'une présentation de condoléances dans l'implantation d'Efrat en Cisjordanie, le 18 avril 2023 (Crédit : Capture d'écran Srugim ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur).
Reza Pahlavi, fils du dernier shah d'Iran, à gauche, rencontrant Leo Dee, à droite, lors d'une présentation de condoléances dans l'implantation d'Efrat en Cisjordanie, le 18 avril 2023 (Crédit : Capture d'écran Srugim ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur).

Reza Pahlavi, le fils du dernier shah d’Iran, a présenté ses condoléances à la famille Dee dans leur maison de l’implantation d’Efrat en Cisjordanie, mardi, après la mort des sœurs Maia et Rina et de leur mère Lucy dans une fusillade meurtrière pendant la fête de Pessah.

Le rabbin Leo Dee a remercié Pahlavi d’être venu lui rendre visite. Le fils du monarque iranien – soutenu par l’Occident et destitué suite à la révolution islamique – et son épouse ont signé un livre de Psaumes pour la famille.

Le rabbin Dee a dit à Pahlavi qu’il espérait que la famille royale iranienne serait rétablie et qu’il pourrait « lui rendre visite dans son palais à Téhéran très bientôt ».

« Prions pour la liberté », a répondu Yasmine, l’épouse de Pahlavi.

Lucy Dee, 48 ans, et ses filles Maia Dee, 20 ans, et Rina Dee, 15 ans, ont été tuées lorsque des terroristes palestiniens ont ouvert le feu sur leur voiture alors qu’elles circulaient dans le nord de la vallée du Jourdain, le 7 avril.

Les filles ont été déclarées mortes sur place, et Lucy a été transportée d’urgence à l’hôpital dans un état critique, mais elle est décédée trois jours plus tard.

Pahlavi, qui se rendait pour la première fois en Israël, a également visité le mur Occidental à Jérusalem mardi.

Lundi soir, il a assisté à la cérémonie officielle organisée à Yad Vashem, à Jérusalem, pour marquer le début de la journée de commémoration de la Shoah, où il a également rencontré le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

À peu près au même moment où Pahlavi rendait visite à la famille Dee, le président iranien Ebrahim Raissi menaçait de détruire Tel Aviv et Haïfa. Dans son discours de la veille, Netanyahu avait qualifié la République islamique d’équivalent moderne de l’Allemagne nazie.

Pahlavi, qui réside toujours aux États-Unis, a appelé à une révolution pacifique qui remplacerait le régime clérical par une monarchie parlementaire, garantirait les droits de l’Homme et moderniserait l’économie gérée par l’État.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.