Israël en guerre - Jour 258

Rechercher

Smotrich : Gantz trahit ses troupes en se querellant publiquement avec Netanyahu

Le ministre des Finances s'attaque à son tour au ministre du cabinet de guerre, d'autres élus de la coalition ayant qualifié ses politiques, au cours de la guerre contre le Hamas, "de gauchiste"

Le leader du parti HaTzionout HaDatit , le ministre des Finances Bezalel Smotrich, dirigeant une réunion de sa faction dans le nord d'Israël, le 19 mai 2024. (Crédit : Ayal Margolin/Flash90)
Le leader du parti HaTzionout HaDatit , le ministre des Finances Bezalel Smotrich, dirigeant une réunion de sa faction dans le nord d'Israël, le 19 mai 2024. (Crédit : Ayal Margolin/Flash90)

Le ministre des Finances Bezalel Smotrich a accusé dimanche le leader du parti HaMahane HaMamlahti, Benny Gantz, d’avoir trahi les soldats de l’armée israélienne en se querellant publiquement avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu, alléguant que le ministre du cabinet de guerre cherchait à affaiblir le Premier ministre avant sa rencontre avec le conseiller américain à la sécurité nationale, Jake Sullivan.

« Ce que Benny Gantz a fait hier [samedi] est bien plus qu’irresponsable, cela frise le crime », a écrit le ministre d’extrême-droite sur Facebook.

« Lorsque nos meilleurs guerriers et commandants se sacrifient et que certains sont tués dans la guerre, il les poignarde dans le dos, les affaiblit et affaiblit la guerre, et leur dit finalement qu’ils meurent pour rien parce que la guerre est déjà perdue. Et tout cela pour affaiblir le Premier ministre juste avant que le conseiller américain à la sécurité nationale n’arrive ici pour tenter de résoudre ou au moins d’atténuer nos divergences d’opinion. »

Sullivan a rencontré Netanyahu dimanche après-midi.

Lors d’une conférence de presse télévisée samedi soir, Gantz a lancé un ultimatum à Netanyahu, exigeant qu’il s’engage à adopter une vision commune de la guerre contre le Hamas à Gaza, qui stipulerait qui pourrait gouverner l’enclave après la défaite du groupe terroriste palestinien, et avertissant qu’il quitterait la coalition si cela ne se produisait pas.

S’opposant à la déclaration de Gantz selon laquelle « une petite minorité a pris le contrôle du pont du navire israélien et le dirige vers un mur de rochers », Smotrich a affirmé que Gantz avait cherché à « nier la légitimité de ceux qui pensent différemment de lui » en les définissant comme des « fanatiques ».

« Pendant sept mois, je me suis mordu les lèvres face aux exigences illégitimes de Gantz et j’ai accepté mon exclusion » du cabinet de guerre afin de « maintenir l’unité qui est si importante », a-t-il déclaré – alléguant que Gantz s’était retourné contre Netanyahu « en raison du nombre de mandats perdus dans les urnes ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.