Suède : une ville à forte concentration musulmane forme des enseignants à lutter contre l’antisémitisme.
Rechercher

Suède : une ville à forte concentration musulmane forme des enseignants à lutter contre l’antisémitisme.

La mairie et la communauté Juive de Malmö s’unissent pour combattre le racisme et l’antisémitisme dans cette ville où le nombre de crimes haineux envers les Juifs ne cesse d’augmenter

La seule synagogue de Malmö, en Suède. (Crédit : CC BY-SA/Wikimedia)
La seule synagogue de Malmö, en Suède. (Crédit : CC BY-SA/Wikimedia)

Un projet pédagogique visant à former 300 enseignants à la lutte contre l’antisémitisme et autres formes de racisme vient de voir le jour à Malmö, troisième ville de Suède et où un habitant sur cinq est musulman.

« Chronique Juive », un média de la communauté juive suédoise rapporte ce mercredi que le projet est financé par l’Agence Suédoise gouvernementale pour la protection civile de la jeunesse » et sera mené en partenariat entre la ville et sa communauté juive.

La criminalité envers les Juifs de cette ville a significativement augmenté depuis un certain temps et les 15 000 membres de cette solide communauté confient avoir peur.

Les enseignants ayant choisi de participer à cette formation antiracisme sont encouragés à utiliser des vidéos et mettre en place des exercices afin d’aborder au mieux la question de l’antisémitisme avec leurs élèves.

Les documents pédagogiques font partie d’un plus vaste programme ayant donné suite à une exposition, un livre, et la production d’un DVD autour d’interviews avec des rescapés de la Shoah et leurs descendants.

« Nous devons parler ouvertement de l’antisémitisme et certainement pas faire profil bas », confie Fredrik Sieradki, le responsable du Bureau d’information juive de Malmö à « Chronique Juive ».

« Si nous ne le faisons pas, qui le fera ? »

Et il ajoute : « Il faut que nous fassions quelque chose à propos de la haine à laquelle est confrontée la communauté juive ici. C’est pourquoi nous avons lancé cette initiative. Nous dialoguons également avec des élus, des politiciens. Nous avons organisé une « marche dans la ville avec kippa » et nous proposons des visites de la synagogue ».

La presse suédoise a rapporté récemment que des enseignants cachaient leur identité juive à leurs élèves.
L’ancien maire de cette ville a été critiqué quant à son incapacité à aborder l’antisémitisme.

« Les élus de la ville comprennent mieux la situation aujourd’hui », dit Fredrik Sieradski.

« Nous espérons pouvoir atteindre les enseignants travaillant dans des villes où une grande partie de la population a ses racines au Moyen Orient, mais nous ne pouvons pas contrôler ce qui se fait, école par école et qui adopte notre programme. Cela dépend de l’équipe pédagogique et de chaque enseignant, personnellement. »

« Chronique Juive » rapporte que deux délégués américains de la présidence Obama ont été envoyés à Malmö pour diriger la lutte contre l’antisémitisme. Ils y ont rencontré les élus et conseillers de la ville ainsi que les membres de la communauté juive.

Margot Wallström, la ministre suédoise des Affaires étrangères à Riga le 23 janvier 2015 (Crédit : AFP PHOTO / ILMARS ZNOTINS)
Margot Wallström, la ministre suédoise des Affaires étrangères à Riga le 23 janvier 2015 (Crédit : AFP PHOTO / ILMARS ZNOTINS)

Israël et la ministre des Affaires étrangères suédoise Margot Wallström se sont affrontés à de nombreuses reprises à propos du conflit israélo palestinienne.

A l’occasion des attaques terroristes de novembre dernier à Paris, elle identifia le conflit israélo-palestinien comme l’un des facteurs expliquant la radicalisation de « toutes ces personnes » et qualifia Israël de pays « épouvantablement effronté ».

En décembre dernier, elle accusa Israël de mener des exécutions extrajudiciaires en réponse à la salve d’attaques au couteau perpétrés par des Palestiniens.

Au cours d’une visite à Stockholm en août dernier autour d’un rallye pro-Israël, le leader de Yesh Atid, Yair Lapid a accusé la ministre des Affaires étrangères suédoise d’antisémitisme pour avoir attaqué Israël d’une façon qui ne reflétait absolument pas la réalité sur le terrain.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...