Israël en guerre - Jour 201

Rechercher

Un drone explose en Jordanie, près de l’aéroport Ramon, dans le sud d’Israël

L'appareil d'origine inconnue a frappé une zone ouverte à quelque 200 mètres de la frontière au nord-est d'Eilat

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

La scène de l'impact d'un drone en Jordanie, près de l'aéroport israélien de Ramon, le 2 avril 2024. (Crédit : Réseaux sociaux ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)
La scène de l'impact d'un drone en Jordanie, près de l'aéroport israélien de Ramon, le 2 avril 2024. (Crédit : Réseaux sociaux ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Un drone d’origine inconnue, soupçonné d’être chargé d’explosifs, a frappé une zone ouverte en Jordanie, près de l’aéroport israélien de Ramon, qui se trouve à proximité de la frontière, ont indiqué mardi l’armée et les autorités israéliennes.

Dans un communiqué, Tsahal a déclaré que la « cible aérienne suspecte » – que l’armée suspecte d’être un drone – a frappé une zone « à l’extérieur du territoire israélien au nord-est de la ville d’Eilat ».

« L’incident est clos et les détails sont en cours d’examen », a indiqué l’armée.

Selon un porte-parole de la municipalité d’Eilat, le drone s’est écrasé à environ 200 mètres de la frontière israélo-jordanienne, juste au nord de l’aéroport. L’Autorité aéroportuaire israélienne a également déclaré qu’il n’y avait pas eu d’attaque à l’aéroport.

Les images de la scène montrent un incendie à l’endroit où le drone a frappé.

Aucun blessé ni dégât n’a été signalé.

L’aéroport Ramon est situé à environ dix-huit kilomètres d’Eilat, la ville la plus méridionale d’Israël, et est adjacent à la frontière avec la Jordanie.

L’incident est survenu à la suite de plusieurs attaques de drones contre Israël par la Résistance islamique d’Irak, une coalition de groupes terroristes soutenus par l’Iran.

Tôt lundi, un drone lancé par la milice irakienne a frappé une base de la marine israélienne à Eilat, causant de légers dégâts à un hangar.

Dimanche, Tsahal a déclaré qu’un avion de chasse avait intercepté « une cible aérienne suspecte » – également considérée comme un drone – qui se dirigeait vers Israël depuis la Syrie.

Vue du nouvel aéroport Ramon avant son ouverture, à Timna, près d’Eilat, dans le sud d’Israël, le 18 octobre 2019. (Crédit : Moshe Shaï/Flash90)

La plupart des drones lancés par la Résistance islamique d’Irak n’ont pas réussi à franchir la frontière israélienne ou ont été abattus par les défenses aériennes.

Dans le cadre de la guerre dans la bande de Gaza, Eilat a été attaquée par d’autres groupes terroristes soutenus par l’Iran, notamment les Houthis du Yémen et un groupe syrien lié au groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah.

En novembre, une école d’Eilat a été touchée par un drone lancé depuis la Syrie et, le mois dernier, un missile de croisière tiré depuis le Yémen a frappé une zone ouverte au nord de la ville.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.