Rechercher

Une ado palestinienne tuée à Jénine lors de heurts entre hommes armés et l’armée

Jana Zakarna aurait été retrouvée morte sur le toit de sa maison après une fusillade déclenchée par un raid israélien ; les troupes ont tiré à balles réelles et utilisé des explosifs

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des troupes israéliennes opèrent en Cisjordanie, tôt le matin du 11 décembre 2022. (Crédit : armée israélienne)
Des troupes israéliennes opèrent en Cisjordanie, tôt le matin du 11 décembre 2022. (Crédit : armée israélienne)

Une adolescente palestinienne a été tuée dans la nuit de dimanche à lundi lors d’un raid de l’armée israélienne à Jénine, secteur de la Cisjordanie au cœur des violences de ces derniers mois, a indiqué le ministère palestinien de la santé.

Jana Zakarna, 16 ans, a été touchée d’une balle dans la tête lors des affrontements qui ont éclaté au cours du raid, selon le ministère. Son décès a été prononcé à l’hôpital.

Selon l’agence de presse officielle palestinienne Wafa, l’adolescente se trouvait sur le toit de sa maison, dans le quartier où s’est produit l’incursion de l’armée israélienne, et elle a été retrouvée morte après le retrait des troupes israéliennes.

L’armée israélienne a déclaré dans un communiqué être au courant du décès de l’adolescente et que « l’incident est examiné ».

Trois autres Palestiniens ont par ailleurs été blessés durant les heurts, selon le Croissant rouge palestinien. Les troupes israéliennes et les agents de la police des frontières, dont certains opéraient sous couverture, ont effectué un raid dans un commerce de Jénine, dimanche en fin de journée, au cours duquel ils ont tiré à balles réelles et utilisé des explosifs.

Des affrontements entre les forces israéliennes et des hommes armés palestiniens ont éclaté lors de l’incursion de l’armée au cours de laquelle « trois individus recherchés suspectés d’être impliqués dans des activités terroristes » ont été arrêtés, précise le texte.

« Après les arrestations, de violentes émeutes se sont développées, y compris des tirs à balles réelles et des explosifs de diverses portées dirigés vers les forces [israéliennes] », a déclaré un porte-parole de la police des frontières dans un communiqué. « Les agents infiltrés, les troupes de la police des frontières et les soldats de l’armée israélienne ont riposté aux tirs en direction des terroristes. »

Des images partagées sur les réseaux sociaux montrent des troupes sortant d’une camionnette et entrant dans la devanture d’un magasin, avant d’en ressortir en escortant des Palestiniens menottés.

On peut entendre, dans les vidéos, des coups de feu nourris et des explosions, dont une qui semble montrer une bombe qui explose à côté d’une jeep militaire.

Aucun soldat israélien n’a été blessé, selon la police.

Une branche locale du groupe terroriste palestinien Jihad islamique a confirmé avoir ouvert le feu et lancé des explosifs sur les troupes israéliennes.

Les trois suspects arrêtés ont été remis au service de sécurité Shin Bet, et un fusil M16 utilisé par les Palestiniens a été saisi, selon les autorités israéliennes.

Depuis un an, l’armée israélienne mène une offensive antiterroriste majeure, principalement dans le nord de la Cisjordanie, pour faire face à une série d’attentats palestiniens.

De nombreux affrontements meurtriers ont eu lieu dans la région de Jénine et de Naplouse, où les forces israéliennes ont concentré la plupart des opérations d’arrestation.

Un fusil M16 saisi par les forces israéliennes lors d’un raid à Jénine le 11 décembre 2022. (Crédit : Porte-parole de la police)

Jeudi, trois terroristes palestiniens ont été tués au cours d’une fusillade avec les forces israéliennes à Jénine. Une semaine plus tôt, deux autres terroristes palestiniens ont été tués lors d’affrontements similaires dans la ville de Cisjordanie.

Ces derniers mois, des Palestiniens armés ont également visé à plusieurs reprises des postes militaires, des troupes opérant le long de la barrière de sécurité de Cisjordanie, des implantations israéliennes et des civils sur les routes.

L’armée israélienne a enregistré environ 300 attaques et tentatives de fusillades contre des civils et des soldats israéliens en Cisjordanie cette année, contre 91 seulement l’année dernière.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.