Israël en guerre - Jour 256

Rechercher
En direct

Une « cible aérienne suspecte » interceptée par le Dôme de fer au-dessus d’Akko – armée

Tsahal frappe un bâtiment appartenant à une entreprise qui finance le Hamas et lance un nouveau raid dans un quartier de Gaza City ; Le Hezbollah tire de lourdes roquettes sur une base militaire

  • Des camions égyptiens transportant de l'aide humanitaire à destination de la bande de Gaza attendant près du poste-frontière de Rafah, du côté égyptien, le 26 mai 2024. (Crédit : AFP)
    Des camions égyptiens transportant de l'aide humanitaire à destination de la bande de Gaza attendant près du poste-frontière de Rafah, du côté égyptien, le 26 mai 2024. (Crédit : AFP)
  • Les derniers résultats des élections affichés au Centre d'exploitation des résultats (ROC) à Midrand, à Johannesburg, en Afrique du Sud, 31 mai 2024. (Crédit : Themba Hadebe/AP)
    Les derniers résultats des élections affichés au Centre d'exploitation des résultats (ROC) à Midrand, à Johannesburg, en Afrique du Sud, 31 mai 2024. (Crédit : Themba Hadebe/AP)
  • Le président américain Joe Biden annonçant une proposition de cessez-le-feu entre Israël et le Hamas à Gaza dans la salle à manger de la Maison Blanche, à Washington, le 31 mai 2024. (Crédit : Chip Somodevilla/Getty Images/AFP)
    Le président américain Joe Biden annonçant une proposition de cessez-le-feu entre Israël et le Hamas à Gaza dans la salle à manger de la Maison Blanche, à Washington, le 31 mai 2024. (Crédit : Chip Somodevilla/Getty Images/AFP)
  • Le Premier ministre Benjamin Netanyahu à la Knesset, le 27 mai 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
    Le Premier ministre Benjamin Netanyahu à la Knesset, le 27 mai 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
  • Des gens marchant devant les photographies d'Israéliens retenus en otage par les terroristes du Hamas à Gaza, le 28 mai 2024. (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)
    Des gens marchant devant les photographies d'Israéliens retenus en otage par les terroristes du Hamas à Gaza, le 28 mai 2024. (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)

Six attaques revendiquées par les Houthis en mer Rouge et dans l’Océan indien

LE CAIRE – Les houthis du Yémen ont mené six opérations qui ont visé un porte-avion et un destroyer américains en plus de trois autres navires en mer Rouge et dans l’Océan indien, a fait savoir le porte-parole du groupe soutenu par l’Iran, Yahya Saree.

La milice houthie, qui contrôle les secteurs les plus peuplés du Yémen, attaque les bateaux qui naviguent au large depuis des mois, disant que ces frappes sont un signe de solidarité avec les Palestiniens dans le contexte de la guerre à Gaza.

Le groupe « a pris pour cible le porte-avion américain, l’Eisenhower, au nord de la mer Rouge à l’aide d’un certain nombre de missiles et de drones », a ajouté Saree qui a ajouté qu’il s’agissait « de la seconde opération contre le navire au cours des dernières vingt-quatre heures ».

Le porte-parole a aussi noté que d’autres attaques avaient visé un destroyer américain et un navire, l’ABLIANI, qui se trouvait en mer Rouge, en plus « du navire MAINA qui a été pris pour cible à deux reprises en mer Rouge et en mer d’Arabie ».

« Le navire ALORAIQ a aussi été visé dans l’Océan indien », a-t-il fait remarquer.

Les frappes au missile et au drone des Houthis ont particulièrement eu lieu dans le détroit de Bab al-Mandab et dans le Golfe d’Aden, forçant les transporteurs maritimes, depuis le mois de novembre, à changer les itinéraires suivis par les bateaux qui font des détours par le sud de l’Afrique, ce qui rend les transports plus longs et plus coûteux.

Les sirènes d’alerte à la roquette résonnent à Arab al-Aramshe, dans le nord d’Israël

Les sirènes d’alerte à la roquette ont été activées à Arab al-Aramshe, une communauté du nord du pays.

Les villes et les villages, sur la frontière nord, ont été largement évacués depuis le 8 octobre lorsque les forces dirigées par le Hezbollah, au Liban, ont commencé à attaquer les communautés et les postes militaires israéliens presque quotidiennement – des frappes qui, selon le groupe terroristes, sont un signe de soutien à Gaza dans le contexte de la guerre qui déchire la bande.

Lapid : Les menaces de Smotrich et Ben Gvir sont un abandon de la sécurité et des habitants d’Israël

Suite aux avertissements des ministres ultra-nationalistes Bezalel Smotrich et Itamar Ben Gvir selon lesquels ils quitteraient le gouvernement si Israël allait de l’avant avec la dernière proposition d’accord de libération d’otages et de trêve, le chef de l’opposition Yaïr Lapid les accuse de proférer des menaces qui reviennent à « abandonner la sécurité nationale, les otages et les habitants du nord et du sud ».

« C’est le gouvernement le plus mauvais et le plus veule de l’histoire du pays », poursuit-il.

« De leur point de vue, la guerre pourrait durer éternellement. »

Blinken s’entretient avec ses homologues égyptien, qatari et émirati

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken s’est entretenu avec le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis, l’émir Abdullah ben Zayed al-Nahyan, le Premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Qatar, Mohammed ben Abdulrahman al-Thani, et le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Choukri, au sujet de la proposition de libération des otages et de l’accord de cessez-le-feu, indique le porte-parole du Département d’État, Matthew Miller.

Blinken et ses homologues ont discuté des « avantages de la proposition pour la population de Gaza, notamment grâce au retour des civils dans le nord de la bande de Gaza et au lancement d’un plan de reconstruction majeur », déclare Miller dans un compte rendu de l’appel.

Il a également réitéré la reconnaissance des États-Unis pour l’aide humanitaire qu’ils ont apportée aux civils de Gaza depuis le début de la guerre contre le groupe terroriste palestinien du Hamas.

Enfin, Miller précise que Blinken « a appelé le Hamas à accepter l’accord sans délai, en soulignant les avantages qu’il apporterait au peuple palestinien ».

Baalbek : Une frappe aérienne israélienne sur le bastion du Hezbollah – médias libanais

Les médias libanais font état d’une frappe aérienne israélienne dans le district de Baalbek, au nord-est du Liban.

Baalbek, une zone identifiée par le passé comme un bastion du groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah, se trouve à une centaine de kilomètres de la frontière israélienne.

Cette frappe survient après que le Hezbollah a abattu un drone de l’armée israélienne au-dessus du sud du Liban plus tôt dans la journée, et a lancé des roquettes lourdes sur une base de l’armée non loin de Kiryat Shmona.

Tsahal : Une « cible aérienne suspecte » interceptée par le Dôme de fer au-dessus d’Akko

L’armée israélienne déclare qu’une « cible aérienne suspecte » – possiblement un drone – a été abattue par le système de défense anti-missile « Dôme de fer » au-dessus de la région d’Akko, dans le nord d’Israël.

Les sirènes ont retenti en raison de la crainte de chutes d’éclats d’obus.

Aucun blessé ni dégât n’est à déplorer.

Des alertes à la roquette retentissent à Akko et dans une ville voisine ; des images de l’interception d’un projectile

Les alertes à la roquette retentissent dans la ville côtière d’Akko et dans la ville voisine de Bustan Hagalil.

Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent au moins une interception au-dessus de la zone.

Aucun blessé ou dégât n’a été signalé dans l’immédiat.

Tsahal localise des lance-roquettes et un dépôt d’armes à Rafah

Des lance-roquettes localisés par l’armée israélienne, dans la ville de Rafah, au sud de la bande de Gaza, sur une photo publiée le 1er juin 2024. (Crédit : Armée israélienne)
Des lance-roquettes localisés par l’armée israélienne, dans la ville de Rafah, au sud de la bande de Gaza, sur une photo publiée le 1er juin 2024. (Crédit : Armée israélienne)

Les soldats de la Brigade Nahal opérant dans le sud de la bande de Gaza, à Rafah, ont localisé ces derniers jours des lance-roquettes et un dépôt d’armes, indique l’armée israélienne, en publiant des images de ces découvertes.

Les soldats ont également utilisé un petit drone pour scanner un bâtiment suspect, où plusieurs barils remplis d’explosifs ont été trouvés, ajoute Tsahal.

Vidéo des dégâts causés à une base de Tsahal par des roquettes du Hezbollah en début de journée

Des images montrent les dégâts causés à une base de l’armée israélienne à proximité de la ville de Kiryat Shmona, dans le nord du pays, après qu’elle a été touchée par des roquettes lourdes lancées par le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah.

Le Hezbollah a déclaré avoir tiré des roquettes Burkan – qui ont une grosse ogive – sur le camp Gibor, le quartier général de la 769e brigade de Tsahal.

L’attaque n’a pas fait de blessés, précise l’armée.

Tsahal lance un nouveau raid dans le quartier Sabra de Gaza City

Des troupes de l'unité multi-domaine, ou unité "Refaïm" ("fantôme" en hébreu) en train d'opérer dans le quartier Sabra de la ville de Gaza, sur une photo publiée le 1er juin 2024. (Crédit : Armée israélienne)
Des troupes de l'unité multi-domaine, ou unité "Refaïm" ("fantôme" en hébreu) en train d'opérer dans le quartier Sabra de la ville de Gaza, sur une photo publiée le 1er juin 2024. (Crédit : Armée israélienne)

L’armée israélienne déclare avoir lancé un nouveau raid ciblé contre le groupe terroriste palestinien du Hamas dans le quartier Sabra de la ville de Gaza la semaine dernière.

L’opération est menée par l’unité multi-domaine, ou unité « Refaïm » (« fantôme » en hébreu), aux côtés des brigades de réserve Carmeli et Yiftah, relevant de la 99e division.

Les soldats de l’unité d’élite Refaïm, ainsi que d’autres troupes, ont tué des dizaines de terroristes armés et démoli un dépôt d’armes à Sabra au cours des deux derniers jours, précise Tsahal.

L’armée indique que les soldats ont également localisé des armes et de nombreux tunnels au cours des opérations de ratissage de la zone.

Tsahal avait opéré pour la première fois dans le quartier de Sabra au début de l’incursion terrestre le 27 octobre dernier.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.