Une équipe de Gaza remporte la Coupe de Palestine
Rechercher

Une équipe de Gaza remporte la Coupe de Palestine

Même si le COGAT a interdit à dix de ses joueurs d'entrer en Cisjordanie pour des raisons de sécurité, le club de Rafah s'est imposé face à l'équipe de Hébron

Les joueurs de l'équipe gazaouie du Shabab Rafah après leur victoire en finale de la Coupe palestinienne au stade de Dura, près de Hébron, en Cisjordanie, le 4 août 2017. (Crédit : Hazem Bader/AFP)
Les joueurs de l'équipe gazaouie du Shabab Rafah après leur victoire en finale de la Coupe palestinienne au stade de Dura, près de Hébron, en Cisjordanie, le 4 août 2017. (Crédit : Hazem Bader/AFP)

Shabab Rafah, club de la bande de Gaza, a remporté vendredi la Coupe de Palestine de football, malgré le fait qu’Israël a empêché dix de ses joueurs de participer à la finale retour en Cisjordanie pour des raisons de sécurité.

Shabab Rafah a fait match nul (0-0) contre Ahly al-Khalil, à Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, et s’est adjugé le trophée grâce à sa victoire à domicile au match aller (2-0).

Seulement 15 de ses 25 joueurs ont été autorisés à se rendre en Cisjordanie.

Israël contrôle les entrées et sorties de la bande de Gaza, territoire palestinien dont il s’est retiré en 2005. Israël et l’Egypte maintiennent un blocus sur l’enclave palestinienne depuis la prise de pouvoir du Hamas, groupe terroriste qui a juré de détruire Israël.

Il s’agit de la première victoire en Coupe de Palestine pour Shabab Rafah, a précisé à l’AFP son directeur Khaled Kweik.

« On a été harcelé à l’entrée de la Cisjordanie et les Israéliens ont interdit à dix de nos joueurs » de sortir de la bande de Gaza, a-t-il dit après le match.

Les joueurs de l'équipe gazaouie du Shabab Rafah après leur victoire en finale de la Coupe palestinienne au stade de Dura, près de Hébron, en Cisjordanie, le 4 août 2017. (Crédit : Hazem Bader/AFP)
Les joueurs de l’équipe gazaouie du Shabab Rafah après leur victoire en finale de la Coupe palestinienne au stade de Dura, près de Hébron, en Cisjordanie, le 4 août 2017. (Crédit : Hazem Bader/AFP)

Le COGAT, l’organisme israélien qui supervise les affaires civiles dans les Territoires palestiniens, avait indiqué jeudi que l’interdiction de voyage avait été décidée pour des « raisons de sécurité ».

La Coupe de Palestine oppose en matchs aller-retour le vainqueur d’une compétition de clubs organisée à Gaza et le vainqueur d’une autre compétition organisée en Cisjordanie.

Abandonnée pendant quinze ans à cause des problèmes d’obtention de permis de voyage auprès des autorités israéliennes, cette finale avait été réactivée en 2015 après l’intervention de la Fédération internationale de football (FIFA).

Ahly al-Khalil, club de Hébron, avait remporté le titre en 2015 et 2016.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...