Rechercher

Une radio néérlandaise utilise South Park pour faire des blagues sur la Shoah

Une série d’animation créée par une radio pour la jeunesse néerlandaise d’origine musulmane s’amuse du gazage des Juifs et du vol des terres palestiniennes

Une capture d'écran de l'émission d'animation néerlandaise "Mocro Park'" diffusée sur une radio financée publiquement en octobre 2018 (Crédit : capture d'écran: YouTube)
Une capture d'écran de l'émission d'animation néerlandaise "Mocro Park'" diffusée sur une radio financée publiquement en octobre 2018 (Crédit : capture d'écran: YouTube)

Aux Pays-Bas, une radio publique a diffusé une série d’animation qui se moque de la Shoah et suggère l’idée que les Juifs persécutent les Palestiniens.

Ces propos sont tenus dans un clip d’animation de 10 minutes qui parodie la série américaine à succès “South Park”.

“Mocro Park” a été créée pour un radiodiffuseur public populaire chez les jeunes Arabes néerlandais, dont le but est de célébrer et de faire la satire de la culture de la jeunesse arabe du pays.

Une des blagues du clip porte sur la Shoah. Elle met en scène un personnage juif qui s’appelle Levy et qui suggère à ses amis, y compris un personnage marocain et un personnage turc, que fumer du tabac provenant d’une narguilé peut être mauvais pour la santé. Le personnage marocain a alors des flatulences. “Désolé, Levy, est-ce que je viens de vous gazer ?”, demande le Marocain.

Dans une des blagues sur Israël, Levy dit qu’il est occupé. Le personnage marocain l’interroge alors : “Occupé? Occupé à quoi ? Persécuter les Palestiniens ? Voler la terre ?”

FunX, la radio responsable, a retiré la vidéo de son site internet jeudi après un tollé général. La station “utilise l’argent des contribuables pour produire des blagues antisémites”, d’après Martijn van der Kooij, un écrivain et journaliste néerlandais qui a écrit sur le Moyen-Orient, et qui a publié ce commentaire sur Twitter. Le film est encore disponible sur YouTube.

Capture d’écran de l’émission néerlandaise « Mocro Park » diffusée en octobre 2018 sur une radio financée publiquement (Crédit : capture d’écran YouTube)

La station de radio FunX est spécialisée dans la musique rap. Sharid Uppelschoten, animatrice sur la chaîne FunX, a déclaré lors d’une interview l’année dernière que la station attirait « des personnes de diverses origines ».

Elle a également rappelé que les employés avaient des origines ethniques diverses, davantage que dans les médias traditionnels. Les créateurs de “Mocro Park” sont un blogueur connu sous le nom de Youssef ou Youstub, et l’humoriste Yahia Yousfi, qui travaille pour FunX, selon le site Jonet.nl. « Mocro » est le terme d’argot néerlandais qui désigne la langue marocaine.

En 2017, la station de radio a été critiquée pour avoir utilisé le hashtag #noHomo afin de promouvoir son contenu sur les réseaux sociaux.

Le clip en question comporte également une séquence dans laquelle des personnages musulmans jettent des pierres sur des enseignants, poussant l’un d’entre eux à dire : “Wilders avait raison”. Geert Wilders est un homme politique néerlandais populiste anti-islam et proche de Marine Le Pen.

Dans une interview donnée à la radio FunX, les créateurs de “Mocro Park” ont déclaré : “Vous devez comprendre notre humour. Tout le monde en est la victime. Nous ne voulons pas faire de discrimination.”

FunX n’a pas immédiatement répondu à la demande de commentaires de JTA.

L’homme politique d’extrême-droite néerlandais Geert Wilders du parti PVV s’adresse à ses partisans lors d’une manifestation de son parti contre la politique du Premier ministre et de son cabinet à Rotterdam, le 20 janvier 2018. (Crédit : AFP PHOTO / ANP / Robin UTRECHT / Netherlands OUT)

Ernst Lissauer, célèbre journaliste aux Pays-Bas et spécialisé dans les affaires parlementaires, a écrit sur Twitter jeudi qu’Arie Slob, ministre du gouvernement responsable des médias, trouvait le film “dégoûtant”.

L’écrivain Van der Kooij a appelé à ce que cette vidéo soit retirée “parce que c’est un poison, et précisément parce que son public cible est constitué de jeunes”.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...