Israël en guerre - Jour 261

Rechercher

Virus : Le succès d’Israël du au pouvoir financier juif, selon un élu portugais

Rodrigo Sousa e Castro a supprimé son tweet suite aux critiques mais prétend que ce dernier portait sur le "Sionisme et ses crimes en Palestine" qui fâchent les "Sion-nazis"

L'Assemblée de la république de Lisbonne, au Portugal. (L'Assemblée de la république via JTA)
L'Assemblée de la république de Lisbonne, au Portugal. (L'Assemblée de la république via JTA)

JTA — Un politicien portugais a laissé entendre que la supposée domination financière juive avait facilité la réussite de la campagne de vaccination israélienne contre la COVID-19.

Ce tweet a entraîné un désaveu inhabituel de la part de son parti – la deuxième formation politique la plus importante du pays.

« Les Juifs, parce qu’ils dominent le monde fiscal, achètent et obtiennent tous les vaccins qu’ils veulent », a écrit Rodrigo Sousa e Castro, député local originaire de Lisbonne. « C’est une sorte de revanche historique. Je ne dirai rien d’autre qui pourrait pousser les ‘bulldogs’ sionistes à mordre ».

Suite aux protestations entraînées par la publication – notamment de la part de l’ambassade israélienne à Lisbonne – Sousa e Castro a supprimé le tweet et déclaré qu’il avait été « offensant ».

Mais Sousa e Castro, porte-parole des officiers militaires qui avaient mis fin à la dictature d’António de Oliveira Salazar en 1974, a ensuite écrit sur Twitter que sa publication originale concernait le « Sionisme et ses crimes en Palestine », ce qui avait contrarié les « Sion-nazis ». Il a aussi posté une photo de lui-même serrant la main à Yasser Arafat.

https://twitter.com/1963Cor/status/1359797679849689092?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1359797679849689092%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.timesofisrael.com%2Fportuguese-lawmaker-israels-vaccine-success-due-to-jewish-financial-powers%2F

Mercredi, le parti social-démocrate, qui avait été créé par d’éminentes personnalités de la révolution de 1974, a déposé un projet de résolution devant le Parlement qui affirme que « le Portugal est témoin d’une propagation du discours antisémite aux graves insinuations ». Il a noté que prendre la parole au nom de la révolution de 1974 impliquait de « rendre hommage à ses valeurs ».

Au Portugal, qui compte 10 millions d’habitants, la communauté juive regroupe environ 3 000 personnes et les incidents antisémites y sont extrêmement rares, tout comme les résolutions qui, au Parlement, condamnent l’antisémitisme.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.